• En route vers la classe flexible mais pas que...

    D'où vient cette envie de réfléchir à la classe flexible ?

    Depuis un an, je suis d'un oeil curieux tout ce qui touche à la classe flexible, c'est à dire en gros, des aménagements de classe qui vont permettre à chaque élève d'être à l'aise physiquement pour être plus disponible pour les apprentissages.

    Cet curiosité m'a fait découvrir au fil des réseaux des choses variées et pas inintéressantes mais jusqu'à présent, je ne voyais en rien en quoi un changement profond de l'organisation matérielle de la classe pouvait avoir un intérêt pour ma pédagogie. 

    Et puis, j'ai eu la chance incroyable il y a un mois de passer une semaine au Québec dans le cadre d'une mission éducative. En effet, l'été dernier, plusieurs collègues organisant des projets de twittclasses autour de l'écrit ont été contactés par la directrice du REFER (Rendez-vous des Écoles Francophones en Réseau), Nathalie Couzon. Elle organise cet évènement chaque année fin mars au Québec et j'ai pu y participer cette année pour présenter Twoulipo mais aussi découvrir pendant 4 jours différentes écoles québécoises ou structures liées à l'école.

    Ce qui a fait une partie de la richesse de ces moments est de les avoir vécus avec 15 personnes françaises liées à l'éducation : 

    - des professeurs des écoles comme moi (dont Laetitia Vautrin et Sandrine Descombes, créatrices de TwittEnRimes et défiInférences)

    - un directeur d'école d'application

    - des enseignants du secondaire ou des enseignants spécialisés

    - des chercheurs en éducation

    - des créateurs d'outils ou plateformes éducatives 

    et un chercheur en neurosciences.

    Ainsi, avant le colloque de Québec, nous avons pu tous découvrir des établissements québécois, publics ou privés, primaires ou secondaires mais aussi des actions ou organisation éducatives variées.

    Et ce qui m'a le plus marqué a été de visiter de nombreuses classes et d'y rencontrer des enseignants ou directeurs passionnés. Je ne vais pas citer toutes les classes ou personnes rencontrées mais surtout décrire ce que j'ai observé en terme de classe flexible et de bienveillance et qui m'a donné beaucoup d'idées ou d'envies...

    Un vrai climat bienveillant 

    Le premier mot revenu à la bouche de tous les français qui ont visité ces classes avec moi est le caractère bienveillant de l'ensemble de l'école. 

    C'est valable tout autant pour les personnels (enseignants , encadrants ou autres) que pour l'aspect matériel et architectural. Ce qui relève de l'attitude des personnels au contact des élèves semble venir de la culture éducative propre au Canada mais en tout cas, cela indique qu'il est tout à fait envisageable de le mettre en place à grande échelle chez nous. Ce n'est pas un monde idéal mais cela se joue quotidiennement et surtout au niveau d'un établissement complet à chaque fois. 

    Cette bienveillance se manifeste de différentes manières, dont le rapport de l'adulte à l'enfant mais aussi simplement par des actions ou supports instaurant un climat propice aux apprentissages.

    Voici quelques exemples : 

    - action de début d'année sur la gentillesse avec la création d'un arbre de mots des élèves

    En route vers la classe flexible mais pas que...

     

    - système de maisons (à la Harry Potter) avec des points donnés à l'équipe en fonction des gestes ou actions individuelles ou collectives / groupes mis à l'honneur

    En route vers la classe flexible mais pas que...    En route vers la classe flexible mais pas que...

    - affichages positifs dans les couloirs ou certaines classes

    En route vers la classe flexible mais pas que...    En route vers la classe flexible mais pas que...

    - action d'école contre le harcèlement avec des actions éducatives mais aussi un système pour demander de l'aide (via une boite aux lettres ou une adresse mail)

    En route vers la classe flexible mais pas que...

    - mais aussi le  lien avec les familles qui est développé de manière à pouvoir échanger rapidement et permettre aux parents de suivre la vie de la classe ou de l'école.

     

     

    Des aménagements variés, utiles et au service des apprentissages 

     Ensuite, ce qui a été le plus marquant pour moi, c'est la manière dont certaines classes sont aménagées et surtout d'avoir compris que ce n'était pas le fait d'une mode ou  d'une pratique péda spécifique. Les classes flexibles visitées n'ont pas nécessairement d'organisation pédagogique extraordinaire mais il y a une volonté des enseignants de permettre à chaque élève d'y être à sa place, d'y être bien et de pouvoir être disponible pour les apprentissages. Ainsi, j'en retiens que chaque élève étant différent mais aussi étant dans un état d'esprit variant tous les jours, l'aménagement de la classe lui permet de trouver ce qui lui convient pour apprendre. Dès lors, il n'y a rien d'imposé, chacun choisissant sa place quotidiennement (avec nécessairement gestion de l'enseignant en cas de souci) et toutes les solutions sont envisagées : travail seul/en groupe/en atelier, en musique / dans le calme, ...

     Voici quelques photos inspirantes qui m'ont donné des idées : 

    En route vers la classe flexible mais pas que...   En route vers la classe flexible mais pas que...

    La porte d'entrée avec un rituel d'entrée de BONJOUR ou une plaque LEGO pour y faire un plan de classe, un écrit ou bien y mettre une création

     

    En route vers la classe flexible mais pas que... 

    Des casques anti-bruits pour ceux qui aiment travailler en silence

    En route vers la classe flexible mais pas que...  En route vers la classe flexible mais pas que...

    une zone de travail au sol avec poufs, banquettes et sièges de sol

    En route vers la classe flexible mais pas que...  En route vers la classe flexible mais pas que...

    En route vers la classe flexible mais pas que...

     

    Des assises variées  et qui permettent aux élèves qui en ont besoin de bouger, 

    En route vers la classe flexible mais pas que... En route vers la classe flexible mais pas que...

    En route vers la classe flexible mais pas que... 

    Des supports de travail variés avec systématiquement des casiers individuels où les élèves vont chercher leur matériel. 

     

    Et mes 3 préférés : 

    En route vers la classe flexible mais pas que...             En route vers la classe flexible mais pas que...

     

    La table sur laquelle on peut utiliser un marqueur            Le tableau des apprentissages du jour

     

    En route vers la classe flexible mais pas que...

    La table en U pour les ateliers sur laquelle on peut écrire , pour des cartes mentales, ou notes ...

    Sans oublier le fait que l'enseignant peut lui aussi s'y sentir bien en y mettant sa touche personnelle...

    Il y a aussi un aspect important développé par plusieurs enseignants, le fait d'utiliser le couloir comme espace de travail pour des élèves, ceci étant facilité par du matériel déplaçable aisément.

     

    Quel bilan et perspectives pour ma classe ?

     Alors maintenant que je suis convaincu, je vais y réfléchir pour la rentrée prochaine selon 3 axes : 

    - penser à la responsabilisation des élèves dans l'organisation matérielle de la classe mais aussi qu'ils en soient les architectes via des propositions. Ainsi, je pense que le conseil coopératif sera l'occasion d'échanger régulièrement pour avoir leurs retours ou idées d'améliorations.

    En route vers la classe flexible mais pas que...

     - organiser l'espace classe pour la rentrée via des achats spécifiques (d'assises ou de tables pas chères / via des catalogues) mais aussi par la fabrication perso de choses comme un banc ou bien une table en U avec une zone pour marqueur. Cette organisation privilégiera aussi des espaces spécifiques qui pourront devenir à certains moments de la journée des ateliers.

    - penser ma pédagogie et mes activités en fonction de cela pour que le matériel individuel ne soit pas encombrant, que tous puissent suivre lors des mises en commun et que ma classe inversée/coopérative soit adaptée physiquement et techniquement aux élèves. J'ai pu observer une classe fonctionnant en GoogleClassroom, ce qui facilite la mise à disposition d'activités personnalisées ou différenciées et un suivi simple.

     

    Tout reste à faire !!!!

     

    Suite à mon article, une collègue française travaillant depuis plusieurs années au Canada m'a répondu en revenant sur mes propos afin d'éclairer notre vision de l'éducation au canada :

    C'est ici : http://www.enseigneravecdesapps.com/2019/04/une-enseignante-francaise-au-canada.html

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Sandrineflo
    Mardi 16 Avril à 15:17
    Bonjour tu en as eu de la chance...pour découvrir ces pratiques au Québec je t'envie! J'aimerai beaucoup mettre ce système en place j'ai donc hâte de lire d'autres articles ! Merci beaucoup
      • Mardi 16 Avril à 16:05

        Je pense que cela va être un fil rouge pour d'autres articles...

    2
    Mardi 16 Avril à 15:21
    Wahou, quelle chance tu as eu de poyvoir faire ce voyage !!
    Bienvenue donc dans la superbe expérience de la classe flexible. Perso, je kiiiiiffe
      • Mardi 16 Avril à 16:06

        C'est ce que j'ai compris en discutant avec des collègues .... ça donne envie

    3
    Mardi 16 Avril à 17:03

    Une courte vidéo d'une ambiance "estime de soi" bien québécoise. Le contexte est le début d'une expo sciences avec des présentations aux parents. Classe de primaire

    https://www.youtube.com/watch?v=Z__GVZNs4tQ

    Charles

    4
    Mardi 16 Avril à 18:56
    Lala
    Coucou , je suis en classe flexible + ceintures et poles depuis un an, j’espere En apprendre davantage au cours de nouvelles discussions avec toi à Ludovia ... tu y seras ? A bientôt supermaitre et merci pour ces retours
      • Mardi 16 Avril à 19:03

        coucou, oui j'y vais à nouveau.... et ce sera un plaisir d'échanger sur ce sujet que je découvre en sachant que l'été doit me permettre d'avancer sur le sujet.

        Après cela va aussi développer mon org péda vers des poles aussi

    5
    SVERDON
    Mardi 16 Avril à 22:22

    Merci d'avoir pris le temps de partager, effectivement on a et ils ont beaucoup à gagner à être à l'écoute de leurs besoins (physiques et émotionnels) pour apprendre, créer, grandir en sécurité. Bonne réflexion et expérimentation!

    6
    Cecilez
    Mercredi 17 Avril à 12:13

    Je confirme que j'ai été très marquée par différentes pratiques au Québec, il y a déjà dix ans. Cela a dû encore évoluer... mais quelle difficulté de les implanter dans ma classe de montagne avec des mentalités, disons, ... un peu rétrogrades quand à la position des élèves dans la classe et la façon d'enseigner.

    Dans un tout petit village, la mairie se permet de mettre son grain de sel, pas toujours dans le bon sens. Quant aux parents, pas facile de les convaincre alors même qu'ils ont souvent souffert à l'école. Bizarre, cette réticence au changement. Sans compter sur l’ergothérapeute qui n'a pas du tout le même avis que les chercheurs en neurosciences, vu qu'elle se positionne uniquement sur la posture.

      • Mercredi 17 Avril à 12:53

        C'est l'ensemble de la communauté éducative qu'il. Faut convaincre... Pas évident, courage

    7
    Dimanche 9 Juin à 10:34
    Define
    Merci pour ce retour vraiment intéressant ! Ça donne carrément envie...
    Je vais le renseigner sur ces "challenges" de groupes, parce que ça me parle carrément...
    Je reverais d'aller voir aussi comment ça se passe ailleurs !
    8
    Mayleb
    Samedi 13 Juillet à 17:54

    Je t'envie. En tout cas merci pour le partage. Depuis que je suis passée en plans de travail et ceintures, je suis le vilain petit canard. 

    Tu peux donner des précisions sur les messages dans l'arbre ? Ce sont des généralités sur la vie à l'école ou des messages nominatifs ?

      • Lundi 15 Juillet à 10:57

        Merci. Dificile quand on ne fait pas comme les autres !

        L'arbre présente des phrases courtes ou mots qui peuvent être dits ou lus durant l'année pouyr encourager, se montrer respectueux

    9
    Lundi 12 Août à 14:34

    Bonjour et merci pour cet article ! C'est encourageant :) J'étais il y a quelques années dans une école où on me riait au nez quand je parlais éval positive et bienveillance… actuellement dans une école fantastibulle j'arrive à faire des choix et à bouleverser ma pratique. J'arrête de parler de moi et j'en viens à ma question :)

     

    Quid du casier ? C'est ce qui m'inquiète le plus ! Où sont stockés cahiers, classeurs, pochettes, cartables ? Et les trousses ? suivent-elles leur propriétaire ou y a-t-il des pots à crayons communs ?

     

    Merci d'avance, Myrtille.

      • Lundi 12 Août à 14:42

        Pour ma part, ce sera casier déporté ! Mes élèves auront leur matériel dans un casier à dispo dans la classe et pourront trouver ce qui est utile à cet endroit facilement.

         

    10
    Lundi 12 Août à 15:08

    Ok merci, je vais me laisser un peu de réflexion et observer tout ce que je trouve par ici à défaut de pouvoir aller voir en fonctionnement :) J'avais utilisé le livre de Debbie Diller pour réaménager mes espaces. J'essaierai peut-être en fin d'année quand je me sens plus prête :)

      • Lundi 12 Août à 15:15

        J'ai fait pareil depuis 1 an... Bonnes découvertes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :