• ...et personnalisation des apprentissages

     Dans un article précédent, je parlais de la différenciation dans la classe. Au fil des commentaires, une collègue blogueuse Azraelle m'a fait découvert une vidéo très intéressante de S. Connac sur le sujet qui en 2 h de conférence explique ce qu'il a écrit dans Apprendre avec les pédagogies coopératives et la personnalisation des apprentissages. Ayant parlé du 1er et cette vidéo piquant ma curiosité, j'ai acheté ce deuxième livre . 

    ...et personnalisation des apprentissages

     Ce livre propose une réflexion et des appuis pratiques pour personnaliser les apprentissages des élèves. A ce titre, le principe de différenciation est un peu démonté du fait de ses faiblesses pratiques (une différenciation simultanée imposant une préparation multiple de l'enseignant, une différenciation successive étant chronophage si elle est mise en place au quotidien).

    Ainsi, la personnalisation est définie en une individualisation des travaux proposés à laquelle sont ajoutées des activités coopératives et qui ont du sens pour chacun. (c'est la définition que j'en tire ! Pardon à S. Connac si cela ne correspond pas exactement à la sienne).

    Je reprends ci-dessous ce que promeut cette personnalisation :

    " une pédagogie considérant l'hétérogénéité comme une richesse, une préoccupation de tous, une organisation en classe de l'individualisation, un travail enseignant différent, des évaluations permettant d'améliorer les apprentissages, un équilibre entre temps de travail individuel et collectif, un travail scolaire finalisé et une communication vivante avec l'extérieur, une mise à disposition claire des réussites et besoins de chaque élève pour les familles."

    C'est donc l'ensemble du fonctionnement de la classe qui est tourné vers cette personnalisation des apprentissages.

    Voici quelques idées trouvées dans ce livre qui à mon sens permettent de rentrer de plus en plus dans une personnalisation : 

     - pour apprendre, l'élève doit être dans un espace sécure (droit à l'erreur :"on ne se moque pas"), être disponible cognitivement (certains élèves peuvent ne pas être prêt au niveau de la maturité pour aborder certaines notions : possibilité de différer les activités), être motivé (point délicat abordé longuement et clairement)

    - une organisation coopérative de la classe favorise la personnalisation avec un emploi du temps (incluant des moments de découverte/expériences, du temps de travail individualisé, des moments collectifs), un Plan de Travail qui propose des activités choisies par les élèves (et pas seulement les exercices de la semaine), un tutorat qui permet à un élève en difficulté sur un point de vite trouver de l'aide, des évaluations éducatives (et un recours à l'auto évaluation) 

    ...et personnalisation des apprentissages

    Et comment je pense les mettre en oeuvre en classe l'année prochaine :

    - créer des activités de mémorisation rituelles lors du travail d'un nouvelle notion et surtout ensuite de transfert pour ancrer la connaissance et la réutiliser dans un projet individuel (Quoi de neuf?), de communication (blog de classe, correspondance, ...) ou de classe (sortie,...)

    - favoriser un réel tutorat avec la création d'un tableau des experts dans chaque discipline pour qu'un élève ayant besoin d'une explication puisse savoir à qui faire appel, 

    - faire que tous les élèves deviennent tuteur ou aidant régulièrement. En effet, être dans ce rôle est bénéfique pour l'ancrage des notions puisqu'elle est réactivée, mise en mots et adaptée en fonction du degré de maitrise de l'autre. 

    - penser à évaluer dans des situations plus complexes et inédites pour vérifier l'acquisition des compétences

    - mettre en place des moments de présentation de lectures individuelles ou de discussion à visée philosophique 

     

    Pour finir, chacun est amené  à se positionner en tant qu'enseignant vis à vis du propos du livre en faisant des Pédagotests. C'est une série de questions avec à chaque fois 4 réponses possibles. On choisit la formulation qui correspond le plus à ce que l'on souhaite faire et met réellement en place puis un vérifie notre profil dans un tableau final. C'est très instructif  et peut être un outil à creuser pour aider les élèves à se situer en terme d'acquisition avant une évaluation ou comme évaluation.

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Avril 2016 à 19:28

    Quelle réactivité! Tu m'épates!!!

    2
    Dimanche 24 Avril 2016 à 20:23

    Ben, cela donnait envie et j'ai profité des vacances

    3
    Vendredi 6 Mai 2016 à 09:39

    Très intéressant cet article ! Ma manière de travailler en classe a été très influencée par les travaux et écrits de Sylvain Connac. Tutorat, plan de travail, projets, coopération, sont pour moi devenus des indispensables qui ont permis d'établir progressivement dans ma classe une ambiance de travail que je trouve saine et agréable. 

     

    4
    Vendredi 6 Mai 2016 à 10:58

    Ce qui est intéressant, c'est de savoir qu'une étape essentielle de la personnalisation passe par le climat de travail, la disponibilité de l'enseignant ...

    Merci pour ton message (je me dis que j'ai raison de continuer)

    5
    Vendredi 6 Mai 2016 à 12:24

    En théorie je suis à 100% d'accord avec vous, mais je pense que je vais devoir changer mon matériel l'an prochain. Sur le papier je fais des séances types PDT où je devrais être disponible pour les élèves qui en ont besoin. Dans les faits c'est rarement le cas. Je suis débordée par des questions genre "j'ai perdu si, je ne trouve plus ça..." et je n'ai jamais le temps de me poser avec un élève. De plus certains élèves en profitent pour ne RIEN faire, malgré mes fiches de suivi, etc...

    Argh!!!!! J'y crois pourtant. Je DOIS trouver le moyen de faire tourner tout ça!!!!!

      • Vendredi 6 Mai 2016 à 13:52

        Ce type de choses m'arrive pas mal aussi. Pour le matériel, ça va encore, les élèves s'aident et passent outre. Par contre, c'est difficile avec certains pour les faire se mettre au travail. J'ai remarqué qu'en accordant 1 à 2 minutes à chacun en début de semaine pour faire le point sur l'ancien PDT et ce qui va être prévu, ils savent mieux où ils doivent aller et au final il n'en reste que 2 ou 3 à avoir à l'oeil à tout moment. Le livre de Connac en parle un peu et j'ai noté qu'il fallait que je reprenne dedans qq idées pour l'an prochain.

        En tout cas merci pour ton complément

         

      • Vendredi 6 Mai 2016 à 14:05

        Pendant le temps de PDT, je me mets à un îlot de 6 places dans lequel viennent s'installer 3 élèves, les moins autonomes. Je laisse 2 places libres pour les élèves qui demandent de l'aide via le passeport.

    6
    Vendredi 6 Mai 2016 à 14:10

    Super idée ! Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :