• TADA – Twittclasses, Activités et Dispositifs Associés – by Ludovia15
    Du 21 au 25 août 2018, Ax-les-Thermes, Ariège, France
    Ces dernières années, de nombreuses activités, projets, dispositifs pédagogiques collaboratifs se sont développés grâce à des solutions numériques en ligne, et notamment aux réseaux sociaux. L’ambition première de ces initiatives spontanées portées par des enseignants “connectés” est de mettre en branle l’intelligence collective pour concevoir, développer et animer des propositions pédagogiques ambitieuses, adaptables et évolutives au service de tous les élèves mais aussi de l’éco-formation participative des enseignants. Qu’ils soient canadiens, togolais, belges, suisses ou français, qu’ils accueillent un public de 3, 10 ou 16 ans, de la maternelle à la formation pré-professionnelle en passant par l’enseignement spécialisé, ces enseignants ont trouvé dans ces salles des maitres idéales, une vitalité, un écho à leur engagement et une communauté de valeurs en résonance avec leur aspiration de développement professionnel.

    PARCE QUE RIEN NE VAUT UNE RENCONTRE IRL

     


    Mais parce que la virtualité, qui fait aussi la richesse de ces initiatives ne suffit pas et que les rencontres loin des claviers sont un élément essentiel à l’évolution et la consolidation de ces initiatives, TwictLingua participera cette année à la toute première édition du TADA à LUDOVIA 15*VOUS AVEZ DIT TADA ?TADA (Twittclasses, Activités et Dispositifs Associés) c’est donc une manifestation qui vise à proposer aux membres des collectifs enseignants connectés et plus largement à tous les acteurs du monde éducatif, un espace physique de rencontres, de partage et de diffusion autour des propositions pédagogiques en ligne, dans leur singularité et de ce qui les rapproche.Réflexions didactiques, co-construction pédagogique, place de la recherche, outils et solutions, ateliers d’initiation, questions éthiques mais aussi prospective pour lancer l’année scolaire qui s’annonce, TADA est un espace multimodal où se succéderont présentations, ateliers pratiques, focus group et des moments plus informels pour lesquels le comité d’organisation vous réserve quelques surprises !Dans le cadre des événements associés, TADA offrira aux participants de LUDOVIA qui s’inscriront en tant que membre de l’un des collectifs partenaires, un espace dédié au coeur de l’événement LUDOVIA. TADA c’est la volonté de fédérer sans isoler, de permettre à chacun de profiter de temps d’échanges autour de projets qui lui sont chers dans un programme synchronisé avec les temps forts de LUDOVIA.

    PARTICIPER À TADA LUDOVIA C’EST :– Rejoindre un collectif de collectifs gonflés à bloc !
    – Un accès VIP à un espace de rencontre, d’échanges, de convivialité. – Un programme commun pour présenter les dispositifs, organiser des workshops “découverte” et/ou “avancé”, retrouver, en toute sérénité, des ateliers présentés dans le cadre de l’Explorcamp.


    – Être guidé dans Ludovia si c’est votre première participation.

    – Une réduction sur les frais d’inscription.– Une solution d’hébergement dédiée, à moindre coût.

    – L’accès à Ludocar, la solution de co-voiturage de Ludovia.

    – Un point de repère et d’ancrage au coeur de l’événement Ludovia.MAIS QUI ES-TU TADA ? Pour l’heure c’est déjà pas moins de 10 collectifs et initiatives enseignantes ! La liste est forcément évolutive. N’hésitez pas à nous signaler votre initiative en ligne pour rejoindre le TADA.

     Cliquez sur l'image pour accéder à l'ensemble des collectifs TADA.

    En route pour Tada ludovia


    NOUS RETROUVER …Utilisez le formulaire de pré-inscription ci-dessous pour que nous puissions revenir vers vous avec de plus amples détails, notamment au moment de la mise en ligne du formulaire d’inscription à LUDOVIA (procédure particulière simplifiée ? pour les membres du TADA).

    Formulaire de pré inscription 

    …. TRÈS BIENTÔT l’ensemble des collectifs réunis espèrent que vous partagerez notre enthousiasme et notre joie de pouvoir nous retrouver au mois d’août en Ariège autour d’un programme, d’un espace partagé mais surtout d’une énergie commune.

    Le site officiel de LUDOVIA 15, l’université d’été du numérique éducatif 

    Pin It

    votre commentaire
  • L'an dernier, dans un article que j'ai écrit, je parlais du jeu Mathador et du projet de recherche associé. 

    Petit rappel pour ceux qui découvrent : 

    Mathador est un jeu de calcul mental inventé par  @TrouillotEric qui est passé du jeu de dés à un jeu en ligne aujourd'hui. La particularité de ce jeu est comme celle du "Compte est bon" de faire du calcul en l'envers en partant du résultat pour trouver quels calculs permettent de le trouver à partir de nombres donnés.

    Mathador ou la collaboration école-recherche !

    cliquez sur l'image pour vous lancer dans ce jeu !

    Sauf que le nombre cible à obtenir avec les 5 nombres donnés est sûr d'être trouvable et que surtout l'objectif est de marquer le plus de points pour trouver ce nombre. Ainsi, chaque calcul fait pour le trouver (addition, soustraction, multiplication ou division) apporte des points. mais pas tous de la même manière...

    Mathador ou la collaboration école-chercheurs !

     

    Ausi, cela rapportera plus de points de faire 2 ou 3 opérations plutôt qu'une seule et cela rapportera plus de faire une division que 2 additions, le Graal étant le coup mathador qui consiste à utiliser les 5 nombres et les 4 opérations. Ce jeu a tout un tas de points forts mais à mon sens, le principal, est que tous les élèves quelque soit leur niveau peuvent jouer et trouver. En effet, les moins à l'aise peuvent trouver le résultat en 2 opérations qui ne rapporteront pas énormément de points mais ils sont quand même en réussite et cela joue sur la motivation.

     

    Cette année, ma classe participe encore au projet et bénéficie donc de la gratuité des applications Mathador (en classe et à la maison avec un identifiant). L'an dernier j'avais un peu travaillé en classe avec le jeu de dés et fait travaillé les élèves sur quelques stratégies. Et grâce aux formations-rencontres proposées via ce projet, j'ai décidé de mettre en oeuvre cette année toutes mes activités de calcul mental autour de ce projet.

    Ainsi, j'utilise mes ceintures de calcul mental pour travailler sur des points précis du programme, le reprendre et en ajouter de nouveaux en améliorant la vitesse, mais toutes les semaines je fais une ou 2 activités avec Mathador.

    C'et l'occasion de rebrasser toutes les connaissances en calcul mental sous forme de jeu ! 

     

    Activités avec Mathador 

    - une fois par semaine, nous faisons un tirage de dés Mathador. Les élèves apprécient beaucoup le côté ludique et rentrent tous d'autant plus facilement dans ce travail. 

    Avant de donner toutes les données calculer, je leur propose uniquement le  nombre cibleet je leur demande à l'ardoise d'indiquer plusieurs manières de trouver ce nombre

    Ex : si je dois trouver 44 , les élèves vont me proposer 45 -1, 4x11, ...

    Toutes ces propositions sont notées au tableau et permettront de s'appuyer dessus pour la recherche avec le tirage.

    Et puis avec les semaines , je leur demande de me proposer des choses plus complexes avec 3 nombres et 2 opérations différentes 

    Ex :  si je dois trouver 44 , les élèves vont me proposer (4x10) + 4 , (7+4) x 4, ... C'est ainsi l'occasion de travailler sur des stratégies plus élaborées pour se rapprocher du nombre cible et puis l'air de rien, j'introduis le calcul entre parenthèses qui est vite compris.

     

    Mais après plusieurs mois , on se rend compte que certains élèves ont du mal malgré ces activités à travailler sur plus de 2 opérations pour atteindre le nombre cible. 

    C'est pourquoi j'ai conçu quelques outils sur les bases d'idées proposées par des collègues qui participent au projet avec en tête le fil conducteur de mon année (Miniflip, Ecolv, Minecity, ..) 

    on maitrise mieux ce que l'on construit ! 

     

    Voici donc ces quelques petites activités de créations de calculs Mathador (et mêmes de coups Mathador) pour que tous les élèves puissent percevoir différentes techniques et stratégies complexes  de calcul mental !  

    Principes :

    - créer une activité d'entrainement à Mathador du plus simple (nombres à positionner dans des places vides) au plus complexe (coup mathador à trouver)

    - concevoir l'exercice à l'aide d'une grille de rédaction pour chaque type d 'exercice

    - la faire valider, tester et corriger par l'enseignant

    - la mettre au propre (fiche à plastifier et/ou en ligne).

     

     

    Types d'exercices à construire Niveau 1 à 5 :

    - donner un nombre cible et 3 à 4 nombres pour le trouver

    - donner un nombre cible et 3 à 4 nombres pour le trouver ainsi que 2 opérations obligatoirement utilisées

    - dans un moule avec les nombres et parenthèses posés, placer les 4 opérations pour obtenir le nombre cible en coup Mathador. Attention à utiliser des nombres peu élevés dans une premier temps.

    - dans un moule avec les calculs et parenthèses posés, placer de 3 à 5 nombres pour obtenir le nombre cible en coup Mathador. Attention à utiliser des nombres peu élevés dans une premier temps.

    - dans un moule avec les nombres et opérations posés, placer les parenthèses pour obtenir le nombre cible en coup Mathador. Attention à utiliser des nombres peu élevés dans une premier temps.

     

     Pour la partie pratique, je vais proposer aux élèves des fiches de créations d'exercices Matahador sur ces 5 niveaux (je ciblerai le niveau de chacun puis après une ou 2 productions, ils passeront au niveau supérieur)

    Mathador Saison 2 : des outils pour les élèves

    Télécharger « fiche_creations.pdf »

    Ensuite, lorsque j'aurai vérifié leur travail de création , ils pourront remplir une fiche jeu Mathador qui sera plastifiée et numérotée. Elle pourra dès lors être utilisée par les autres élèves pour s'entrainer à Mathador de manière progressive.

    Mathador Saison 2 : des outils pour les élèves

    Télécharger « fiche_jeu.pdf »

    Enfin, chaque fiche de jeu créée impliquera que l'élève note les bonnes réponses dans une fiche de correction.

    Mathador Saison 2 : des outils pour les élèves

    Télécharger « fiche_reponses.pdf »

    Dès lors, ces activités construites, elles seront à disposition des élèves de la classe durant leur temps de travail en autonomie et il faudra en faire une par semaine dans le plan de travail.

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Pour la 3e année consécutive se tient la SEmaine de la Classe Inversée ou CLISE, organisée par l'association Inversons la classe dont je fais partie.

    Comme tous les ans maintenant, cette action se fait plus ou moins en partenariat avec les Académies (DANE, CARDIE, DSDEN, ESPE,...) qui peuvent relayer ce qui est organisé.

    Cette année, comme les autres, des classes sont ouvertes dans toute la France mais pas beaucoup dans le 1er degré.

    Vous pouvez accéder aux différentes actions proches de chez vous en cliquant sur la carte qui recense tout ce qui est organisé (classes ouvertes, ateliers, conférences,...).

    Semaine de la Classe Inversée 2018 #CLISE

    Pour ma part, en plus de ma classe ouverte, j'organise à nouveau un atelier de présentation de la Classe Inversée cette année.

    MAIS grande nouveauté, avec @sansandescombes, collègue de Saone et Loire, nous animons un webinaire (séminaire en ligne sur une classe virtuelle) pour présenter les Classes Inversées.

    Voici le programme : 

    - Présentation générale de Inversons la classe et de la #CLISE2018

    - La Classe inversée dans le 1er degré : quelles organisations

    - Les outils et ressources pour se lancer

    - De la classe inversée à la classe renversée : le projet Miniflip

    - Atouts et freins à cette pédagogie.

    Si cela vous dit, vous pouvez suivre ce webinaire organisé par sandrine et moi en vous inscrivant ici : 

    Semaine de la Classe Inversée 2018 #CLISE

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    E.C.O.L.V.  : échanges

    et créations orales en langues vivantes

    Origine du projet 

    En mai 2017, Paola Sanchez (@Paola__edu) a proposé sur Twitter de concevoir un échange entre classes francophones et anglophones autour de la co-construction d'outils de compréhension orale en maitrise de langue sur le principe suivant :

    - les élèves anglophones créent des outils de travail autour de la compréhension de la langue anglaise pour les élèves francophones

    - en retour, les élèves francophones créent des outils de travail autour de la compréhension de la langue française pour les élèves anglophones.

     

    Voici notre présentation à 4 mains de ce projet en cours : 

    Paola : “Mes élèves parlent parfaitement l’anglais et ont besoin de travailler la compréhension orale en français. Ceux de Julien, parlent parfaitement le français et ont besoin de travailler la compréhension orale en anglais. Alors un projet commun, d’échanges de savoirs entre nos classes, nous a semblé une bonne idée.”

    Julien : “J'ai tout de suite voulu faire participer ma classe, voyant tout l'intérêt de pouvoir faire bénéficier à mes élèves de travaux de compréhension orale en anglais faits par des élèves anglophones. J'ai aussi trouvé très pertinent de faire travailler mes élèves sur les compétences d'oral en maitrise de la langue française travaillées lors de la création d'outils pour leurs correspondants.” 

     

    Conception et préparation

     Le projet ainsi lancé, nous avons décidé de cibler les sujets, structures lexicales ou outils que l'on souhaitait voir créer par la classe du collègue.

    Ensuite, nous nous sommes mis d’accord sur l’organisation générale de nos échanges avec l’objectif de créer un outil par période :

    • Avoir un thème commun
    • Etre décalé d’une période pour la production en langue native et la production en langue seconde, pour avoir le temps de produire sans stress.
    • Avoir une fiche réponse avec une correction pour les élèves.
    • Etre capable de s’adapter aux demandes de chaque enseignant, car le niveau de français de mes élèves est plus élevé que le niveau d’anglais des élèves de Julien.

     

    Mise en oeuvre dans les 2 classes

     

    Ainsi, dès septembre 2017, les deux classes ont commencé à travailler chacune de leur côté sur un thème commun, "Se Présenter".

    Les élèves français ayant un niveau de CM en anglais, les élèves canadiens ont donc enregistré des présentations individuelles à l'oral en anglais associées à la création d'un avatar visuel les représentant.

     

     Créations des élèves canadiens 

    E.C.O.L.V. : maitrise de la langue orale en LV

    De leur côté, les élèves français ont créé des cartes d'identité individuelles avec plus d'éléments du fait du niveau plus élevé en français des élèves canadiens. Chacun a ensuite enregistré à l'oral la description d'une identité.

     Créations des élèves français

    E.C.O.L.V. : maitrise de la langue orale en LV

     

    Les enregistrements et images créées ont ensuite été montées en vidéo par les enseignants pour créer des QCM auto-correcifs mis en ligne avec des documents pour les utiliser en classe (fiche-réponse et correction).

     

    Et voilà comment les premières vidéos ci-dessous ont vu le jour.

     Si vous voulez accéder aux exercices créés par les 2 classes, il suffit de cliquer sur l'image ci-dessous : 

     

    E.C.O.L.V. : maitrise de la langue orale en LV

     

    Vous trouverez aussi ci-dessous les documents à utiliser avec les élèves pour ces activités ! 

     Fiches élève (cliquez sur les images pour y accéder)

    E.C.O.L.V. : maitrise de la langue orale en LV          E.C.O.L.V. : maitrise de la langue orale en LV

    Corrections (cliquez sur les images pour y accéder)

    E.C.O.L.V. : maitrise de la langue orale en LV          E.C.O.L.V. : maitrise de la langue orale en LV

      

    Au fil des discussions, nous avons aussi envisagé un volet production d’oral en langue seconde de nos élèves pour que la compréhension orale soit une base pour l’expression orale. Seul l’enseignant de la classe est concerné par cette phase. Donc, à moi, de trouver un moyen pour que mes élèves réinvestissent en français et à Julien d’écouter ce que ses élèves auront à dire en anglais.

     

    Dans un deuxième temps, au retour des vacances, les élèves ont découvert les activités créées puis les ont faites en autonomie, groupe ou en collectif.

     


    Dès lors, pour réinvestir les compétences de maitrise de l'oral dans la langue étrangère, les élèves doivent essayer de concevoir individuellement leur présentation afin de la proposer à leur enseignant. Pour les aider, ils peuvent faire appel aux élèves de l'autre classe via Twitter pour demander comment formuler telle structure ou tel lexique.

     

    E.C.O.L.V. : un projet en maitrise de la langue étrangère

     

    Nous avons décidé aujourd’hui, de partager avec vous tout notre travail. En espérant qu’il vous sera utile.

    N’hésitez pas à envoyer un message sur Twitter à nos classes respectives pour les remercier de leur travail, de leur partage.

     

    E.C.O.L.V. : maitrise de la langue orale en LV        E.C.O.L.V. : maitrise de la langue orale en LV

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • L'année dernière j'avais présenté mes outils à utiliser avec le calendrier de l'avent en ligne créé par Delphine Daux pour travailler en anglais sur Christmas.

    Voici la version de cette année qui est en cours d'achèvement. Comme l'an dernier, à chaque jour une activité à réaliser. Les premières sont des activités de vocabulaire autour de Noël et elles sont réalisables en ligne avec le lien vers les exercices learningapps conçus à cet effet.

    Cliquez sur l'image pour accéder au genially du projet(pour les activités learningapps, cliquez sur la croix rouge en haut de chaque fenêtre d'exercice pour l'ouvrir dans un nouvel onglet).

     

    Calendrier de l'avent en ligne 2017

    Je proposerai au fil des jours les documents pour les élèves qu'ils pourront compléter.

    Voici déjà pour les premiers jours apparus, cliquez sur l'image ! 

    Calendrier de l'avent en ligne 2017

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Depuis la rentrée, j'avoue que je n'ai pas publié grand chose de nouveau. En fait, c'est que je suis passé de la construction d'outils pour mon fonctionnement de classe que je partage avec d'autres (vous , les lecteurs intéressés ) à un autre système de conception, la coopération entre enseignants.

    Ainsi, ayant un fonctionnement de classe assez satisfaisant en terme d'outils pratiques, je me suis concentré cette année sur des projets de classe sur le long terme mais aussi impliquant un travail à plusieurs enseignants. Enfin, je ne me suis pas concentré volontairement mais je me suis inscrit, ai accepté ou proposé de participer à des idées de projets formidables qui se sont mis en place en ce début d'année scolaire. 

    Tous ces projets auxquels je participe me sont tombés dessus via Twitter, qui est réellement une énorme salle des profs de tous les niveaux, toutes les disciplines, toutes les formes de pratiques avec des échanges, des partages et des idées qui se concrétisent. 

    Donc cette année, ce ne sont pas moins de 6 nouveaux projets dans lesquels je me lance avec des collègues extraordinaires ! Je ne vais pas tout détailler ci-dessous car 2 ont quelques particularités de plus : une implication importante de ma part, une organisation assez lourde et une envie de les détailler plus dans des articles à venir (et puis il faut que j'ai l'autorisation des collègues).

    En tout cas, ces projets ont tous des points communs :

    - l'implication des élèves dans leurs apprentissages , assurant de fait une meilleure maitrise des notions abordées

    - le réinvestissement des savoirs dans des situations réelles (de communication, de création ou de partage)

    - l'ouverture de la classe sur le monde extérieur :  vers d'autres écoles, d'autres niveaux scolaires, d'autres régions, d'autres pays, d'autres personnes ...

     Voici donc les 4 premiers projets 

     #MathsEnVie

    Il s'agit d'un projet lancé par Carole Cortay et Christophe Gilger (@ClasseTice) qui propose

     - d'Ancrer les mathématiques au réel  afin d’améliorer la compréhension en résolution de problèmes.

    - Développer la perception des élèves sur les objets mathématiques qui nous entourent.

    et ceci en travaillant en français et maths sur la compréhension mais aussi création par les élèves de problèmes impliquant des données numériques issues de la vie courante.

    Cliquez sur l'image pour accéder à la présentation 

    Mes projets pour l'année en cours

    Le projet et les activités mises en route sont présentés ici mais cette année , toutes les classes qui le souhaitaient pouvaient aller plus loin en créant un partenariat entre classes pour organiser des échanges.

    Ainsi, ma classe a commencé à travailler avec une classe  du Var. Chaque binôme s'organise comme il l'entend vis à vis de ses programmations, progressions, envies ou difficultés des élèves dans le travail sur la compréhension en problèmes. A chaque période, les 2 classes vont échanger autour du thème retenu en s'envoyant des problèmes créés par les élèves à partir de données numériques récoltées par la classe.

    Pour cette première période, nous avons fait le choix avec ma collègue de travailler sur le tri des données dans les problèmes afin de cibler ce qui est utile et nécessaire. Cela a aussi été l'occasion de travailler sur le choix de l'opération pour la résolution.

    Voici quelques exemples : 

     

    Intérêts  :  

    - les élèves étant les concepteurs de A à Z des problèmes (recherche des images ou fabrication, conception des énoncés et correction des réponses de l'autre classe), ils accèdent à beaucoup d'implicites de la résolution de problèmes et se retrouvent plus à l'aise dans la compréhension des autres situations.

    - le fait de créer plusieurs problèmes à partir d'une image fait que le principe de l'énoncé est mieux compris car chaque information est utile ou non. Ainsi, les élèves se sont amusés à créer plusieurs énoncés pour une image et mes CM2 ont réécrit des énoncés afin de varier les types de calcul pour répondre. 

     

    #ClémentAplati17

    Ce projet génial consiste à réaliser des échanges entre classes en se basant sur le roman Clément Aplati (Flat Stanley en anglais). Il est mis en place par des classes du monde entier et a été proposé cette année sur twitter via le compte géré par Isabelle Watrinet

    On lit le livre en classe puis on fabrique un "Clément" qu'on va envoyer visiter une autre classe à la découverte de l'école, la ville ou la région. Ce "Clément " est envoyé par la poste une partie de l'année puis reviendra en fin d'année pour découvrir tout ce qu'il aura fait. Pour en savoir plus voici le document explicatif.

    Mes projets pour l'année en cours

    Intérêts  :  

     - projet pluridisciplinaire (ou carrément dans toutes les disciplines car on peut tout partager avec nos "Cléments" : lecture en anglais, écriture de l'aplatissement, récit de ce qu'il découvre dans notre classe, travail en géographie sur notre quartier, ville, région...) Il n'y a aucune limite et les échanges entre enseignants qui participent alimentent les idées de ce que l'on peut faire avec.

    - la motivation des élèves est décuplée sur nombre des activités que l'on peut mettre en place en classe. Souvent, on veut faire le bilan ou garder une trace d'une sortie, une activité mais les élèves rechignent car ils ne voient pas trop l'intérêt. Là, ce sont eux qui proposent d'écrire et de prendre une photo pour raconter ce que l'on fait afin de l'envoyer à l'autre classe. 

    - notre classe découvre des régions ou pays plus ou moins éloignés, des fonctionnements proches ou différents, des pratiques diverses et cela stimule leur curiosité. 

     #TweetduJour

    L'an dernier, lorsque j'ai commencé ma Twittclasse, mes élèves suivaient peu ce que faisaient les classes auxquelles nous étions abonné et il y avait très peu d'échanges sur des travaux présentés ou des sujets qui pouvaient passionner les élèves. Cette année, à l'initiative d'un collègue qui faisait déjà cela auparavant, plusieurs classes travaillent à 2 en s'envoyant systématiquement 3 tweets tous les jours. 

    Ces 3 tweets sont écrits à tour de rôle par chaque élève de la classe et ils suivent un thème/une contrainte durant toute une période. Ainsi, durant cette première période, mes élèves ont échangé avec une classe de CE1-CE2 autour la présentation individuelle (#Bonjour + une explication sur une chose personnelle), de la présentation de la classe ou de l'école (#DansMon Ecole + une explication sur une activité, un outil, un matériel de la classe ou de l'école) et en numération (#Devinombre où on propose de faire deviner un nombre à partir d'une devinette visuellle ou textuelle pour le découvrir).

    Programme prévu et proposé par Xavier Racine 

    Mes projets pour l'année en cours

    Intérêts : 

    - tous les élèves participent à la twittclasse en devant produire des écrits courts et respectueux des thèmes imposés. 

    - les élèves lisent avec attention les tweets de l'autre classe ou de celles utilisant ces balises et donc interagissent plus. Il y a souvent réponse à une explication, correction parfois d'un travail, ou demande d'en savoir plus. En outre, tous ces travaux renforcent des compétences de production écrite mais aussi dans d'autres domaines comme la numération.

    Conjuguez vos talents ! 

     Un collègue de lycée de Côte d'Or, Mickael BERTRAND, m'a proposé de faire des échanges via twitter entre nos 2 classes. Je ne voyais pas du tout ce qu'on pouvait bien faire avec des lycéens mais il a développé une idée déjà mise en place par quelques classes : des échanges asymétriques.

    En fait, mes élèves travaillant sur la maitrise de la langue écrite et notamment la réalisation d'outils pour corriger les fautes d'orthographe dans la cadre de Twictées, ils réalisent des twoutils pour corriger des copies de lycéens et en retour ceux-ci peuvent répondre à mes élèves sur les contenus des copies en Histoire Géographie qui sont d'un niveau de lycée et donc pas très clair pour mes CM. 

    Cliquez sur l'image pour accéder à l'article sur le projet !

    Mes projets pour l'année en cours

     Intérêts :

    - favorise les échanges interdegré, les élèves sont très fiers de pouvoir corriger des grands mais aussi de découvrir des sujets qui sont traités au lycée.

    - les élèves s'investissent dans les corrections puisqu'elles servent à "quelque chose" (selon la parole d'un élève) et donc l'air de rien ancrent d'autant plus les outils qui leur permettront d'éviter ces fautes ensuite.

    Pin It

    6 commentaires
  • Il y a 2 ans je me lançais en français et maths dans un système de pédagogie inversée pour les leçons. J'ai  présenté mon organisation dans un article et je finissais en dressant les avantages et améliorations de cette pratique.

    L'an passé, j'ai repris le même système en ne le faisant que peu évoluer mais à cette rentrée, pour ma 3e année, j'ai changé pas mal de choses.

    Dans mes évolutions, je voulais m'appuyer sur les points à améliorer que j'avais ciblé. 

    Et pour mes quelques changements, je me suis énormément inspiré de plusieurs collègues : @lonnyj  @meacid57 et @sansandescombes . Ce sont des collègues qui par leurs pratiques favorisent les apprentissages des élèves via la co-construction d'outils, la coopération et le tutorat. Je ne détaillerai pas plus ce que fait chacun mais je vous invite vivement à aller voir ce qu'ils proposent dans leur classe.

     

     Donc, cette année, voici les quelques nouveautés : 

    - l'utilisation de cartes mentales pour savoir ce qui est compris 

    Ainsi, durant les ateliers tournants de la leçon, les élèves participent à un atelier avec moi où l'on revient sur les points qui posent problème (en me basant sur leurs réponses au formulaire qui fait suite au visionnage de la vidéo à la maison), où l'on explicite les difficultés ou pièges en s'appuyant sur des exemples créés par les élèves. Puis, au cours de l'année dernière, j'ai mis en place la création d'une carte mentale sur les contenus de la leçon. Au début de l'année, il s'agit lors de l'atelier de synthétiser les notions importantes sous cette forme et c'est moi qui construis cette carte à partir de leurs mots. Je les fais ensuite reformuler oralement. Au fil des semaines, les élèves s'approprient la construction de cartes mentales et on ne travaille dès lors plus qu'à partir de leur production pour voir ce qui est bien noté, ce qui est présent mais peut être à organiser mieux et enfin ce qui peut avoir été oublié. Cette carte peut apparaitre dans le cahier de leçons de chaque élève à côté de la trace que je donne (je les vérifie quand même avant le collage). Enfin, après avoir vérifié que tous rentrent dans cette pratique de construction d'une carte mentale, je leur demande d'en faire une à la maison suite au visionnage de la vidéo. Dès lors, en classe, pendant l'atelier avec moi, le temps de discussion/confrontation sur les éléments notés augmente et permet de cibler ensuite pour chacun sur quoi faire attention. Enfin, cela laisse un peu de temps pour passer à des exemples éclairants sur la leçon qui ciblent une difficulté ou un piège

    - la création par les élèves de productions variées sur une notion (inspiré du projet #miniflip)

     Suite au travail en ateliers et le bilan avec une trace écrite à apprendre sur la notion,  les élèves devaient faire des exercices d'application la semaine suivante dans leur plan de travail. Or, je me suis rendu compte que ce travail n'était pas forcément pris au sérieux par les élèves, qui le voyaient comme des exercices à faire sans contexte. Et puis, j'ai découvert la superbe idée de  @lonnyj   qui a monté un projet énorme, baptisé Miniflip, et qui fait construire aux élèves les outils essentiels d'une leçon (tutoriel, carte mentale, exercice interactif) pour des élèves hospitalisés. Je vous mets le lien vers le site ainsi créé mais aussi vers les explications de sa conceptrice qui ont été la base de mes idées. 

    Donc, la semaine suivant la leçon, je fais réaliser à mes élèves le même genre d'outils avec le fonctionnement suivant

          - lundi : évaluation du groupe à partir de 4 questions à choix multiples via l'application Plickers. Ce qui est génial, c'est que les élèves choisissent une réponse sans voir ce que les autres mettent mais aussi sans voir qui a juste ou faux. On corrige oralement chaque question et le soir à la maison , je fais le bilan des réponses. Je remplis pour le mercredi un tableau des binômes qui vont réaliser les outils sur les leçons de la semaine précédente. Pour organiser ces groupes, j'associe un élève qui a bien compris (une sorte d'"expert des stratégies" de Soledad Garnier) à un  élève qui a des difficultés (une sorte d'"expert des obstacles" de Soledad Garnier). 

    image des résultats dans l'application Plickers 

    Ma Classe inversée : année 3

         - mercredi : j'affiche en classe les binômes et ce qu'ils doivent réaliser sur une leçon. J'essaie de faire que chaque élève alterne régulièrement entre le français et les maths et se trouve dans une rôle différent.

     

    Ma Classe inversée : année 3

       - jeudi et vendredi : les groupes réalisent à 2 ou 3 leur production , me la montre et préparent sa publication.  

    fiche de conception d'un exercice interactif pour le site de la classe

         - en fin de semaine ou la semaine suivante, je publie sur le site de la classe dans la page de la leçon les différentes productions des élèves.

     

     - le site de classe qui propose toutes les ressources sur les leçons (vidéos, questionnaires, exercices, traces écrites, aides à la mémorisation et créations des élèves).

    L'organisation de tout mon système de classe inversée s'appuie sur le site de classe que j'ai créé et qui est désormais utilisé au quotidien par les élèves (avant la leçon pour le visionnage, pendant la leçon pour l'atelier en ligne et à la fin pour la création de contenus). De ce fait, les élèves vont naturellement (et en 3 semaines seulement) sur les pages de leçons du site pour retrouver une information sur une notion dont ils ont besoin pour d'autres travaux (et notamment les ceintures). 

     

    Tous les exercices et tutoriels sont produits directement sur le site de classe avec l'extension H5P qui permet de créer facilement des ressources variées (QCM, vrai-faux, insertion de sons, slides, accordéons,...)

     Voici en dessous une page (accès au site en cliquant dessus) montrant la partie créée par les élèves : 

    Ma Classe inversée : année 3

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Suite à une conférence pédagogique l'an dernier, j'avais fait un article sur l'évaluation positive. J'avais été conquis par ce système (pensé au départ pour l'école maternelle) en me disant qu'il pourrait correspondre exactement à ce qu'il me fallait pour évaluer en français la maitrise de l'oral et de l'écrit. 

    En effet, ce système propose par une observation régulière du travail de l'élève mais aussi par des interactions avec lui de noter des acquis d'élèves autrement que par un test. Ainsi, comme je l'écrivais dans l'article cité ci-dessus, on ne valider un acquis que lorsque celui-ci sera devenu un automatisme pour l'élève. Enfin, ce système permet au fil du temps (de l'année, mais plutôt du cycle ou de la scolarité primaire) de voir les progrès et surtout que l'élève en prenne conscience.

    Pour créer les outils associés à cette évaluation, j'ai déjà listé toutes les actions ou compétences (du plus simple ou plus complexe) qui seront évaluées. Cela en fait 16 en maitrise de l'écrit et 18 pour l'oral. Je me suis inspiré du sublime travail de collègues de la Réunion dans leurs ceintures de français au collège. Voici leur référentiel dans lequel j'ai puisé (merci à elles !).

    Évaluation positive pour l'oral et l'écrit au cycle 3

     

    Ensuite, j'ai mis ces compétences dans un tableau dans lequel apparaissent des colonnes indiquant le trimestre où l'acquisition a été validée. 

     

    Évaluation positive pour l'oral et l'écrit au cycle 3

    Quand l'élève coloriera une case en vert de son tableau, il coloriera une deuxième case dans la barre de téléchargement en dessous, ce qui permettra simplement et rapidement à l'élève de savoir où il en est de ses acquisitions (chaque compétence peut être acquise dans n'importe quel ordre). cela lui permet aussi de savoir sur quoi il doit se concentrer pour la suite. Je pense utiliser cette fiche régulièrement quand je ferai le point avec un élève sur un projet ou une création à l'écrit ou à l'oral. Elle servirait de fil conducteur de notre entretien pour cibler les progrès réalisés et les objectifs à se fixer.

     Document .odt modifiable en fonction de chacun ! Cliquez sur l'image pour télécharge le doc.

    Évaluation positive pour l'oral et l'écrit au cycle 3

     

     

    Enfin, en plus de la fiche élève, j'ai conçu un tableur qui me permet de noter rapidement ce qui est acquis  et par qui. Je l'utiliserai systématiquement dans les travaux d'oral (exposés, débats, ...) mais aussi lors de corrections de travaux écrits.

     Cliquez sur l'image pour télécharger le fichier .calc

     

    Évaluation positive pour l'oral et l'écrit au cycle 3

    Maintenant, me direz-vous, cela va être une usine à gaz si tu évalues tout, tout le monde et tout le temps ! Ben oui mais je n'ai pas l'intention de faire comme ça. Et là, la conférence de  Danièle Adad m'a beaucoup aidé. Pour réussir à utiliser au mieux ce système, il faut cibler chaque jour (dans le cahier journal par exemple), quels items on pourra évaluer et choisir quelques élèves. 

    Enfin ma collègue qui me décharge, se lance aussi dans ce système avec mes élèves pour l'évaluation des récitations en poésie (et certainement sur d'autres choses avec les autres classes qu'elle suit). Sachant que ce sera un peu différent, puisque l'ensemble des élèves de la classe sera impliqué dans l'évaluation.

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Orphys de monecole.fr nous présente son nouveau projet : celui d'éditer une série de jeux de numération, nommés Numéricards : 

    "Je vous présente aujourd'hui un nouveau projet qui occupe mes journées et qui me tient beaucoup à cœur : celui d'éditer une série de jeux de numération, nommés Numéricards. Le jeu se décline en différentes versions selon les niveaux de classe (jusqu'à 10, jusqu'à 100, jusqu'à 1000, les grands nombres, les nombres décimaux, les fractions, les mesures de longueurs...). Il aura la particularité d'être transmédias, c'est à dire que du contenu complémentaire sera disponible en ligne pour en faire également un outil de travail et de progression personnalisée."

    Principe de jeu

    La mécanique de jeu suit le processus d'apprentissage des nombres : Interpréter différentes représentations des nombres et les manipuler afin de les classer, les ordonner, les intercaler, les comparer, les encadrer. C'est en jouant que les compétences se construisent et se consolident.

    ► Pour pouvoir éditer les premiers jeux, j'ai lancé un financement participatif avec un système de précommande. Découvrez en plus sur le jeu, sur sa conception et sur le projet en général sur la page de financement participatif Ulule.

    Voir le projet sur Ulule

    Pin It

    votre commentaire
  • Depuis que j'utilise les ceintures de compétences, je me suis appuyé sur des entrainements simples qui listaient les exercices à faire par les élèves !

    Mais l'an dernier, j'ai eu un groupe de CM1 qui a mis en lumière le côté simpliste de ces outils !  En effet, je me suis rendu compte que certains élèves n'arrivaient pas à réussir car les entrainements étaient faits sans sérieux !  Ils faisaient des exercices sans parfois savoir de quoi cela parlait et ne cherchaient même pas à corriger !  Ainsi, malgré de l'aide, quelques élèves ont été obligés de s'y reprendre à 4 fois pour obtenir une ceinture. 

    Dès lors, je me suis dit qu'il fallait améliorer ces entrainements pour que les élèves sachent quoi faire pour réussir ! Un certain guidage semblait éminemment  important !  J'ai pensé dès le départ à notamment ajouter les QR Codes vers les leçons en ligne ...

    Et puis, courant juillet, au détour d'un tweet d'un super collègue @edouarvince, j'ai compris que je n'étais pas le seul et qu'il avait eu une superbe idée que j'ai reprise à mon compte: LES PARCOURS ! 

    Edouard en parle dans un article sur son blog : https://unprofdzecoles.com/2017/08/03/des-parcours-pour-les-ceintures-de-competences-bosser-lete-3/

    Son idée a été de lister pour chaque ceinture l'ensemble des choses à faire pour réussir son entrainement et donc obtenir la ceinture d'autant plus facilement. En outre, il a conçu pour sa classe (sous forme  numérique) plusieurs parcours (jusqu'à 3) pour ceux qui ne réussissent pas du premier coup ! 

    C'est une vraie mise en oeuvre de la personnalisation qui me tient à coeur et j'ai donc conçu de mon côté tous les parcours de mes ceintures français-maths pour le CM1 et CM2 :

    - il n' y a que 2 parcours (un fait par tous les élèves) et le 2e à réaliser si la ceinture n'est pas obtenue au Test 1

    - ces parcours reprennent les exercices de mes entrainements mais avec systématiquement le QR Code vers la leçon et des conseils pour réussir (relire la leçon, faire la correction, demander de l'aide....)

    - les parcours 2 proposent d'autres exercices (issus de mes manuels), le recours systématique à la correction du test 1, un retour sur les exercices en ligne mais aussi et surtout un passage obligé vers moi pour jeter un oeil et faire le point avec ceux qui en ont besoin.

    Ainsi , ce système permettra à l'ensemble des élèves de savoir quoi faire en autonomie pour passer une ceinture et me dégagera du temps à consacrer aux élèves qui ont besoin d'aide sur une ceinture spécifique ! 

     ATTENTION : je n'ai rien changé aux contenus des entrainements des parcours 1, ce qui fait que toutes les corrections sont valables ! 

     

    Voici donc tous mes entrainements transformés en Parcours  (ils sont en version .pdf mais je peux les envoyer à ceux qui le souhaitent en version .odt).

      CM1 CM2
      Parcours 1 Parcours 2 Parcours 1 Parcours 2

    Des entrainements aux parcours de ceintures

     

    Télécharger « Parcours1

    _grammaire_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    grammaire_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours1

    _grammaire_CM2.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    grammaire_CM2.pdf »

    Des entrainements aux parcours de ceintures

     

    Télécharger « Parcours1

    _conjugaison_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    conjugaison_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours1_

    conjugaison_CM2.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    conjugaison_CM2.pdf »

    Des entrainements aux parcours de ceintures

     

    Télécharger « Parcours1

    _orthographe_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    orthographe_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours1_

    orthographe_CM2.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    orthographe_CM2.pdf »

    Des entrainements aux parcours de ceintures

     

    Télécharger « Parcours1

    _numeration_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    numeration_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours1

    _numeration_CM2.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    numeration_CM2.pdf »

    Des entrainements aux parcours de ceintures

     

    Télécharger « Parcours1_

    calcul_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2

    _calcul_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours1_

    calcul_CM2.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    calcul_CM2.pdf »

    Des entrainements aux parcours de ceintures

     

    Télécharger « Parcours1

    _mesures_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    mesures_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours1_

    mesures_CM2.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2_

    mesures_CM2.pdf »

    Des entrainements aux parcours de ceintures

     

    Télécharger « Parcours1_

    problemes_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2

    _problemes_CM1.pdf »

     

    Télécharger « Parcours

    1_problemes_CM2.pdf »

     

    Télécharger « Parcours2

    _problemens_CM2.pdf »

     

    Pin It

    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires