• Il y a un mois je partageais mes gammes de Français et Maths des 4 premières période de l'année pour le CM : http://supermaitre.eklablog.fr/gammes-de-francais-et-maths-en-cm-periodes-1-a-4-a184880884

     

    Voici celles de la période 5 avec juste une adaptation pour certains exercices à cause du confinement, le fait d'avoir ajouté des QR codes vers les leçons non encore faites et qui auraient dû l'être en période 4. 

     

     

      Niveau 1 en français Niveau 2 en français Niveau 1 en maths Niveau 2 en maths

    Exercices 

     

    Gammes Français-Maths pour le CM

    Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM

    Corrections

     

    Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Dans le cadre de cette 5e période très particulière de cette année 2019 2020 et ne sachant pas trop ce qui va se passer en terme de classe en présence ou à distance, je vais lancer ce lundi de retour de vacances un projet d'activités autour de notre voyage à Paris.

    Projet classe à distance: Voyage à Paris

    Dans le cadre du projet Minestory qui devait nous amener à modéliser en 3 D Notre Dame de paris dans le jeu Minetest puis de faire un congrès des classes participantes (qui modélisent des sites du monde entier), il était prévu que nous passions 2 jours sur Paris pour ce congrès, visiter un peu Paris mais aussi Versailles...

    Quand j'ai annoncé à mes élèves l'annulation de cette sortie juste avant les vacances, ils ont été très tristes et démoralisés... En plus, je voyais bien que mon organisation à distance ne réussirait pas à durer jusqu'à la fin de l'année (même si certains reviendraient à l'école) car elle était trop calquée sur mon fonctionnement d'avant la fermeture... En outre, les parents me remontaient leurs difficultés à accompagner leur enfant dans certaines tâches et donc se concentraient uniquement sur ce que je leur avais indiqué comme essentiel : le travail sur les gammes et ceintures à distance.

    J'ai donc eu l'idée de concevoir un projet complet autour de Paris pour cette fin d'année avec les objectifs suivants : 

    - motiver les élèves dans des activités pas seulement d'occupation mais réellement pédagogiques même si cela n'en a pas l'air et aussi leur proposer un petit challenge hebdomadaire avec des énigmes

    - leur faire découvrir Paris à travers toutes ses facettes et donc les immerger dans cette ville

    - leur proposer des sujets liés à Paris qui reprennent nos disciplines scolaires : lecture, écriture, maths, histoire, géo, sciences, musique. 

    - les faire écrire quotidiennement sur ce voyage via un carnet de bord que je leur mettrai ce dimanche dans leur boite aux lettres après avoir prévenu les parents.

     

    Voici le support numérique de voyage à distance (un genially) qui comporte la première semaine pour l'instant mais que je compléterai au fur et à mesure... (mettez le son, car l'ambiance est aussi sonore)

    Projet classe à distance: Voyage à Paris

    Voici aussi le pdf du doc que je vais coller dans le cahier de chaque élèves avant distribution.

    Projet classe à distance: Voyage à Paris

     

     

     

     

    Pin It

    33 commentaires
  • Dans un article il y a 2 ans sur le calcul mental, j'avais présenté mes ceintures de Calcul Mental basées sur le référentiel de @c2cEdu. 

    J'expliquais mon fonctionnement en précisant que les élèves s'entrainaient une semaine et passaient un test la semaine suivante, le tout en lien avec le rituel de calcul mental dont la progression suivait les notions du référentiel des ceintures.

    Cela fonctionne plutôt bien pour la personnalisation du travail proposé aux élèves mais je me suis rendu compte qu'avec le peu de traces écrites que je donne en calcul mental et le fait que les notions ne sont pas toujours reprises, certains élèves butent sur des points les empêchant de valider une ceinture. Pour les moins à l'aise, cela peut arriver très vite et cela joue sur leur implication et leur engagement en calcul mental.

    Depuis un peu plus d'un an, j'avais dans la tête de créer un espace calcul mental sur le site de ma classe afin que les élèves puissent réaliser des exercices en autonomie sur des points précis pour progresser et avancer plus vite dans les ceintures. L'idée étant là, j'ai profité (et aussi était obligé) du confinement pour créer cet espace. 

    Page d'accès aux ceintures

    Voilà la page d'accueil de calcul mental et en cliquant sur une ceinture on accède aux différentes ressources.

    Parcours de ceintures de calcul mental

    Pour accompagner les élèves, chaque ceinture mentionne les notions travaillées avec parfois une vidéo de Charivari et des exercices auto correctifs à faire soit via des pages en lien soit en se connectant à un  compte calculatice dédié au niveau de ceinture. 

     

    Cet accès se fait en autonomie par mes élèves (et en classe ce sera noté dans leur PDT pour qu'ils y passent 10 minutes par semaine en s'appuyant sur la dernière éval qui précisera les points à retravailler).

    Voilà une page de ceinture

    Parcours de ceintures de calcul mental

     

     

    Dernière chose du fait du confinement, j'ai créé grâce à quizinière un lot d'évaluations à passer par les élèves. Ils vont garder le rythme sur les prochaines semaines.

    Voici comment récupérer les ceintures : 

    Aller sur le site Quisinière, catalogue : https://www.quiziniere.com/catalogue

    Sur la page, comme ci-dessous, taper ceintures (et si besoin cycle3) pour les trouver. Je les ai classées en cm1 sinon.

    Parcours de ceintures de calcul mental

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires
  • C'est la 4e année que je fonctionne avec des exercices d'entrainements en français et maths sur le modèle des gammes. Avec les années, j'ai simplifié un peu les contenus qui pouvaient être trop lourds pour certains et qui faisaient parfois double emploi avec certains rituels de classe (problème du jour notamment).

     

    Ce système est très pratique et pédagogiquement intéressant car :

    - cela permet toutes les semaines de faire des travaux dans les diverses discipline de français et maths afin de s'entraîner et donc de mieux asseoir la maitrise des notions

    - cela permet d'organiser un travail différencié pour chacun (en fonction des niveaux, de la vitesse de travail et cela toutes les semaines chaque semaine)

    - cela permet aussi de favoriser l'auto correction par les élèves qui vont devoir corriger eux-mêmes leurs travaux

    - cela facilite l'organisation du plan de travail puisque je proposerai ces travaux en autonomie dans le cadre du PDT avec les exercices liées aux notions de la semaine et le travail de ceintures.

    Au niveau du fonctionnement, c'est assez simple :

    - je dépose en fond de classe les fiches et corrections en début de période (pour la P1, je commencerai que pour la 3è semaine).

    - chaque semaine, chaque élève prend une fiche parmi les 6 de son niveau et réalise les exercices durant les temps de plan de travail. Il y a une fiche à prendre en maths et une en français. Au fil de la semaine, en fonction de chacun, les élèves corrigent leur travail sur cahier du jour au stylo vert et note dans leur plan le numéro de la fiche, s'ils sont arrivés au bout et s'ils ont corrigé.

    - les semaines suivantes, les élèves reprennent les fiches de leur niveau en évitant de reprendre 2 fois la même fiche. Il y a ainsi autant de fiches par niveau que de semaines de travail. 

     

    Le principe du contenu des gammes est simple : elles font travailler l'ancrage des compétences par des exercices d'application de notions travaillées à la période précédente (ou l'année précédente pour le P1).

    Ce système très intéressant s'est mis en place idéalement durant le confinement (et je prépare les gammes P5 pour bientôt) car les élèves font cela en complète autonomie en utilisant leurs leçons puis les corrections disponibles. Il a juste été nécessaire d'expliquer le fonctionnement aux familles pour l'accompagnement en cas de blocage et les différentes étapes à respecter.

     

     

     Français (grammaire, conjugaison, orthographe)

      Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 

    Exercices 

    Niveau 1 (CM1)

    Gammes Français-Maths pour le CM

    Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM

    Corrections

    Niveau 1 (CM1)

    Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM

    Exercices 

    Niveau 2 (CM2)

     

    Gammes Français-Maths pour le CM

     Gammes Français-Maths pour le CM  Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM

    Corrections

    Niveau 2 (CM2)

     

    Gammes Français-Maths pour le CM

     Gammes Français-Maths pour le CM  Gammes Français-Maths pour le CM Gammes Français-Maths pour le CM

     

     

    Maths (numération, calcul, mesures) 

      Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 

    Exercices 

    Niveau 1 (CM1)

    Gammes Français-Maths pour le CM

    Gammes Français-Maths pour le CM  Gammes Français-Maths pour le CM  Gammes Français-Maths pour le CM

    Corrections

    Niveau 1 (CM1)

     Gammes Français-Maths pour le CM   Gammes Français-Maths pour le CM   Gammes Français-Maths pour le CM   Gammes Français-Maths pour le CM 

    Exercices 

    Niveau 2 (CM2)

     

    Gammes Français-Maths pour le CM

     Gammes Français-Maths pour le CM  Gammes Français-Maths pour le CM  Gammes Français-Maths pour le CM

    Corrections

    Niveau 2 (CM2)

     

    Gammes Français-Maths pour le CM

    Gammes Français-Maths pour le CM   Gammes Français-Maths pour le CM   Gammes Français-Maths pour le CM

     

    Pin It

    8 commentaires
  • Depuis deux ans et la mise en route de Parcours dans mon fonctionnement par ceintures, j'ai construit pour mes élèves de CM1 (comme au CM2)  l'ensemble des ressources utiles pour rentrer dans ce système d'apprentissages et d'évaluation. 

    Ainsi, je fais toujours des leçons en français et maths et des gammes pour que les élèves s'entrainent suite à la découverte de la notion mais le reste s'appuie sur ces parcours qui jalonnent l'ancrage, la préparation au test, le passage et la validation selon la boucle proposée par S. Connac.

     

    Voici quelques liens vers les outils et explications de ma classe qui n'ont pas changés : 

     

     Ceintures CM2 Matériel enseignant pour les ceintures

    Matériel des élèves

    pour les ceintures

    Outil de suivi pour la classe

    Parcours de ceintures et organisation quotidienne

    (article à venir)

     

     Bulletins et Livrets

    Ceintures et coopération  Tutorat et ceintures S'entrainer à la maison

    Mes ceintures en quelques mots 

    - Parcours 1 : entrainement préparatoire au test avec autocorrection des élèves

    - Test 1 : récupéré en autonomie par l'élève à la fin du parcours, passé sur un temps donné, corrigé par l'enseignant et collé dans le cahier d'évaluations. L'élève remplit son référentiel pour indiquer la date de passage et de réussite

    - Parcours 2 : si le test n'est pas réussi (résultats < à 75% de réussite), l'élève réalise un 2e parcours avec ma présence à certains moments (correction du test 1, point sur les erreurs commises, entrainements supplémentaires sur le site de classe)

    - Test 2 : demandé par l'élève à la fin du parcours 2 , passé sur un temps donné, corrigé par l'enseignant et collé dans le cahier d'évaluations. L'élève remplit son référentiel pour indiquer la date de passage et de réussite

     

     Vous trouverez ci-dessous les liens rapides vers toutes les ceintures et parcours.

    Pour chaque dossier de tests de ceintures, il y a la version PDF avec tous les tests et une version page par page.

           Discipline      

      Parcours 1 

    Parcours 1

      Correction

    Tests 1 

    Parcours 2 

    Tests 2
    Lecture

     Petit récapitulatif sur les ceintures

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

    Orthographe

    Petit récapitulatif sur les ceintures

     Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

       

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

    Grammaire

    Petit récapitulatif sur les ceintures 

     Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

       

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Conjugaison

    Petit récapitulatif sur les ceintures 

     Ceintures CM2 2019

    Ceintures CM2 2019

    Ceintures CM2 2019

     Ceintures CM2 2019

     

    Numération Petit récapitulatif sur les ceintures

     Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

    Calcul 

    Petit récapitulatif sur les ceintures

     Ceintures CM2 2019

     Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Mesures   Petit récapitulatif sur les ceintures  

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019


     

    Ceintures CM2 2019

    Problèmes  Petit récapitulatif sur les ceintures  

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  Depuis deux ans et la mise en route de Parcours dans mon fonctionnement par ceintures, j'ai construit pour mes élèves de CM2 (mais aussi de CM1, la suite bientôt) l'ensemble des ressources utiles pour rentrer dans ce système d'apprentissages et d'évaluation. 

    Ainsi, je fais toujours des leçons en français et maths et des gammes pour que les élèves s'entrainent suite à la découverte de la notion mais le reste s'appuie sur ces parcours qui jalonnent l'ancrage, la préparation au test, le passage et la validation selon la boucle proposée par S. Connac.

     

    Voici quelques liens vers les outils et explications de ma classe qui n'ont pas changés : 

     

     Ceintures CM2 Matériel enseignant pour les ceintures

    Matériel des élèves

    pour les ceintures

    Outil de suivi pour la classe

    Parcours de ceintures et organisation quotidienne

    (article à venir)

     

     Bulletins et Livrets

    Ceintures et coopération  Tutorat et ceintures S'entrainer à la maison

    Mes ceintures en quelques mots 

    - Parcours 1 : entrainement préparatoire au test avec autocorrection des élèves

    - Test 1 : récupéré en autonomie par l'élève à la fin du parcours, passé sur un temps donné, corrigé par l'enseignant et collé dans le cahier d'évaluations. L'élève remplit son référentiel pour indiquer la date de passage et de réussite

    - Parcours 2 : si le test n'est pas réussi (résultats < à 75% de réussite), l'élève réalise un 2e parcours avec ma présence à certains moments (correction du test 1, point sur les erreurs commises, entrainements supplémentaires sur le site de classe)

    - Test 2 : demandé par l'élève à la fin du parcours 2 , passé sur un temps donné, corrigé par l'enseignant et collé dans le cahier d'évaluations. L'élève remplit son référentiel pour indiquer la date de passage et de réussite

     

     Vous trouverez ci-dessous les liens rapides vers toutes les ceintures et parcours.

    Pour chaque dossier de tests de ceintures, il y a la version PDF avec tous les tests et une version page par page.

           Discipline      

      Parcours 1 

    Parcours 1

      Correction

    Tests 1 

    Parcours 2 

    Tests 2
    Lecture

     Petit récapitulatif sur les ceintures

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

    Orthographe

    Petit récapitulatif sur les ceintures

     Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

       

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

    Grammaire

    Petit récapitulatif sur les ceintures 

     Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

       

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Conjugaison

    Petit récapitulatif sur les ceintures 

     Ceintures CM2 2019

    Ceintures CM2 2019

    Ceintures CM2 2019

     Ceintures CM2 2019

     

    Numération Petit récapitulatif sur les ceintures

     Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

    Calcul 

    Petit récapitulatif sur les ceintures

     Ceintures CM2 2019

     Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Mesures   Petit récapitulatif sur les ceintures  

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019


     

    Ceintures CM2 2019

    Problèmes  Petit récapitulatif sur les ceintures  

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

    Ceintures CM2 2019

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Alors, avec un sacré temps sans article, faute de temps et pris par des projets passionnants, je propose ici quelques idées, observations et outils pour faire face à cette période inédite de continuité pédagogique à distance.

     

    De nombreux collègues proposent leur organisation ou des conseils et je vais essayer de ne pas trop être dans la redite. 

    Quelques constats pour commencer...

    ...à propos de l'organisation pédagogique proposée par les enseignants pour la continuité pédagogique

      Passer d'un fonctionnement de classe élèves et enseignant en un lieu avec du matériel, des habitudes et une organisation claire à une classe à distance est quelque chose de compliqué pour nous car nous n'avons quasi aucun outil concret pour gérer ce fonctionnement, aucune organisation prévue pour faire travailler les élèves et aucun système d'échange clair proposés par l'Education Nationale, ni même de formation. De ce fait depuis quelques jours, on est tous redevenus stagiaires face à une nouvelle définition de notre métier nous demandant d'enfiler les habit d'ingénieur pour penser comment faire classe autrement (où, quand, comment...) mais aussi d'artisan pour construire un système qui correspond le mieux à nos compétences numériques, nos choix pédagogiques et notre vision de la classe à distance. 

    De ce fait, comme tout stagiaire, on va se tromper, essuyer des déconvenues face à des choix qui vont se heurter à des problèmes d'organisation des élèves ou des pannes techniques mais aussi voir surgir des moments inédits de découvertes de nos élèves et de leurs activités...

    Ainsi, on se retrouve tous dans une situation très désagréable de ne pas trop savoir comment faire, de ne pas pouvoir planifier, gérer notre temps et encore moins faire ce qui est la force de notre métier : accompagner, aider et faire progresser chacun de nos élèves en mettant en place des situations adaptées, différenciées ou spécifiques à leurs besoins.

    Tout est à reprendre ou presque dans une ambiance peu agréable de confinement, d'actualité lourde et de cohabitation de nos éventuels différents rôles enseignant/parent.

    ...à propos des outils numériques et de la classe à distance

    Côté utilisation du numérique pour assurer la classe à distance, cela pèse aussi car chacun d'entre nous a plus ou moins des habitudes d'utilisation d'outils mais jamais dans un cadre complet de classe à distance. Il se trouve qu'il va falloir soit se former (surtout s'auto former)  à de nouveaux outils, soit faire évoluer certaines pratiques pour les rendre compatibles avec ce nouveau fonctionnement. Il est ainsi vain de vouloir tout faire comme avant en se disant qu'un outil numérique va nous aider car une chose est claire : LA CLASSE à DISTANCE N'EST PAS NOTRE CLASSE ! 

    ...à propos du travail donné aux élèves et de la prise en compte des situations variées des familles

    Une fois des choix d'organisation pédagogique mais aussi d'outils adaptés pour nous lancer dans la classe à distance, il reste l'essentiel : NOS ÉLÈVES ! Et là, on ne pourra pas compter sur notre présence à côté d'eux pour expliquer, conseiller, accompagner donc il faut anticiper sur ce que l'on va donner en pensant à quelques points essentiels :

    - l'accès en famille à du matériel informatique pour disposer du travail (partage d'un matériel entre enfants, avec un parent...)

    - les possibilités matérielles des parents pour imprimer et récupérer les ressources

    - les compétences numériques des familles et des élèves

    - le temps d'accompagnement éventuel par les familles et leurs compétences pour essayer d'aider leur enfant sans faire à sa place, d'accompagner son enfant dans un travail ..

     Et là il va falloir être clair : aucun élève n'aura les conditions idéales et tous les profils vont se mélanger dans notre classe. C'est donc à nous d'anticiper sur la quantité de travail, la possibilité de faire un travail seul, les supports et aussi les types d'aide.

    Pour faire plus simple, il est impossible d'imaginer envoyer une fiche de cahier journal aux familles et aux élèves avec des exercices à faire au risque d'une part de noyer élèves et parents dans des rôles qui ne sont pas les leurs et d'autre part de ne pouvoir réellement assurer une continuité pédagogique en terme d'aide , d'accompagnement...

    Des idées : 

     Les constats étant faits, soit on abandonne (et je sais que personne ne le fera car chaque enseignant n'a qu'une envie : voir réussir ses élèves), soit on s'y met dans de bonnes conditions. 

    Voici pour commencer quelques conseils glanés en échangeant ou en lisant : 

    - on prend le temps de faire les choses dans l'ordre :

    1. Assurer un lien avec les familles (par mail, ENT, ou tout autre système en privilégiant 1 à 2 supports qui seront ceux instaurés sur toute la durée) et les élèves (classe virtuelle par exemple)

    2. Proposer des activités simples aux élèves pour qu'ils s'approprient la nouvelle organisation (gestion de leur temps, de leur matériel) et ne soient pas submergés par des leçons ou choses complexes demandant un un suivi lourd (les parents ne feront pas la classe ! )

    3. Organiser des activités pédagogiquement stimulantes mais nécessairement différentes d'en classe en modifiant nos rituels, nos outils, nos exigences

    4. Lancer des apprentissages nouveaux quand tout le monde est à son rythme et aura les conditions pour suivre

    En gros, chaque point correspond à une semaine et les 3 premières semaines sont donc plus dans le réinvestissement que dans de nouveaux apprentissages, nous laissant aussi du temps pour gérer l'aspect organisation matérielle (et familiale, car on est aussi souvent parent et qu'on ne peut pas passer 6h de classe devant notre ordinateur).

    - on planifie le travail

    Plutôt que fonctionner au jour le jour en donnant chaque matin des activités à faire aux élèves (les parents peuvent partir travailler et donc aider que plus tard dans le journée) il me semble important de proposer aux élèves des activités ou travaux à faire sur la semaine tout en leur conseillant de commencer par se faire un vrai emploi du temps. De ce fait, l'idée de Plan de travail (sur la semaine) est une pratique qui pouvoir tenir compte des contraintes familiales pour s'assurer que le travail soit fait.

    - on crée du lien avec les élèves, avec les familles

    Quand les élèves savent ce qu'ils ont à faire, il est important de pouvoir garder un lien avec élèves et familles pour faire face aux soucis techniques et pédagogiques.

    Ainsi, il est nécessaire d'avoir des canaux d'échanges clairs et simples avec tous les parents (mail, ENT ou téléphone si besoin) et de veiller à avoir eu un contact avec tous. Il ne faut surtout pas hésiter à relancer si nous n'avons aucune réponse ...

    Pour les élèves, le meilleur lien et celui permettant d'apporter les plus de choses au plus grand nombre en un minimum de temps sera la classe virtuelle. Celle du CNED est plutôt bien faite (voir infos plus bas) et il est important d'avoir quelques points en tête quand on démarre  : 

    - un RDV ritualisé avec les élèves permet de les voir , d'échanger et de garder l'idée de collectif de la classe.

    - le fait de ritualiser permet dans un premier temps de passer plus de temps sur du technique avant que chacun ne sache quoi faire et trouve sa place (une élève de ma classe s'est mise naturellement à rappeler aux autres de couper leur micro via le chat de la classe virtuelle).

     - au fur et à mesure , on a plus de temps pour se concentrer sur les questionnements des élèves vis à vis du travail demandé (et surtout de comment y accéder ou comment le faire) 

    - enfin on a la possibilité de plus en plus importante au fil des jours de proposer des défis, travaux, activités...

    En outre, les élèves deviennent de plus en plus compétents face à cet outil mais nous aussi et donc on imagine au fil des jours des manières de mettre en place tel ou tel rituel ou pratique quotidienne.

    - on accompagne les élèves

    En plus de la classe virtuelle, il va falloir réfléchir à comment accompagner les élèves dans leurs travaux et donc comment on les outille mais aussi évalue. De fait, l'idée de leur demander de faire des travaux sur quelque support que ce soit (numérique ou cahier) et de tout récupérer pour corriger est à bannir. Il est utile de se questionner sur ce qui semble important de faire avec eux (en classe virtuelle), ce qu'ils vont faire en autonomie avec notamment de l'autocorrection et ce que nous souhaitons récupérer comme documents, travaux ou retours vis à vis du travail fait. Ces choix tiennent compte de nos possibilités et je pense vont tous nous faire évoluer vis à vis de notre relation aux élèves. Pour ma part, le fait d'avoir un plan de travail me permet de savoir ce que chacun a fait sans voir leur cahier (ils ont l'habitude de remplir ce plan de travail) et les gammes ou parcours de ceintures que j'utilise s'appuient fortement pour les entrainements ou réinvestissements sur l'autocorrection, qui est un acte d'apprentissage à part entière.

    - on fait des bilans réguliers pour s'adapter

    Il parait enfin plus que nécessaire de créer un lien de confiance mutuelle dans notre relation familles-enseignants-élèves et la mise en place d'un bilan régulier avec les familles (via un questionnaire en ligne, un mail,...) permet d'avoir des retours sur la partie pédagogique vécue par les élèves mais aussi les parents qui vont prendre en partie notre place à certains moments.

    Pour ma part, j'ai fait un formulaire disponible ici pour vous inspirer et que je vais proposer régulièrement.

    J'ai lancé aussi un bilan hebdomadaire via la classe virtuelle avec chaque élève pour faire le point sur ce que j'aurai noté comme travail fait, ce que je sais ou pas et ce que je peux lui conseiller de faire.

    Des outils et pistes d'organisation : 

    - pour commencer , et parce que certains n'auront pas d'accès au numérique, on peut aller voir ce que propose France TV avec lumni  à la télé sachant que les programmes quotidiens et les contenus sont disponibles en amont et visibles en replay . Concernant le papier à distribuer, cela fait débat du fait de transmettre via les enveloppes distribuées le virus, donc on laisse de côté pour l'instant...

    - pour échanger à distance

    • la classe virtuelle du CNED : outil très simple à lancer et fzcile d'utilisation. On se crée un espace avec une adresse académique puis on obtient pour la classe virtuelle 2 liens : 1 pour nous et 1 pour les élèves. La prise en main est accessible à tous, bien pensée avec des possibilités d'avoir un tableau blanc, de partager son écran et même de créer plusieurs sous-groupes dans le cadre de différenciation. Pour tout savoir dessus : http://www.dane.ac-versailles.fr/continuite-cned/cned-accompagnement-ma-classe-a-la-maison-classes-virtuelles
    • zoom.us et https://meet.jit.si/ : pour lancer des visioconférences du même type avec peut être moins de soucis de connexion mais aussi moins de protection. Mes élèves ayant demandé à utiliser la classe virtuelle pour échanger entre eux et garder du lien, je leur ai conseillé d'utiliser cela car la classe virtuelle est un outil pédagogique.
    • le mail : de préférence utiliser son mail académique et surtout communiquer en mettant les messages en CCI afin que les parents ne voient pas l'ensemble des adresses mail des autres familles.

    - pour partager du travail à faire si on a ni ENT ni blog 

    •  les outils de Genial.ly permettent de fabriquer assez rapidement des pages ou suites de pages contenant des textes, son, vidéos , questionnaires ou liens qui peuvent vous servir de plan de travail accessible en ligne (en plus d'une éventuelle impression à la maison pas toujours possible).
    • le petit bureau d'orphys qui est tout bonnement génial car facile à prendre en main et paramétrable avec des choses à glisser 

    - pour partager des activités avec les élèves et leur permettre d'ajouter des choses

    • Padlet et Trello sont des tableaux collaboratifs sur lesquels on peut mettre des travaux à faire (texte, image, vidéo, consigne) et surtout qui peuvent être complétés par les élèves depuis chez eux si on leur donne l'autorisation afin de partager leurs réalisations.

    - pour proposer des travaux collaboratifs

    • les documents collaboratifs de type GDOC , word on line ou divers pads sont très pratiques pour se lancer dans des activités collaboratives. Ainsi, on crée dans un dossier en ligne un docuement texte ou autre qui va être modifiable par tous ceux qui auront le lien. 

    - pour se lancer dans un suivi du travail à distance 

    • l'outil encore plus génial d'orphys, la classe numérique qui permet de donner des activités aux élèves à faire (leçons, exercices) dans une banque de ressources et surtout qui permet maintenant de suivre les progrès de chacun
    • pour ma part, je combine des Gdoc et un dossier Drive de Google dans lequel je dépose des documents pour mes élèves. Ils y ont accès , ont un sous-dossier personnel dans lequel ils peuvent glisser photos et docs pour que je suive leur travail rendu. Ils ont aussi une gdoc individuel qui leur sert de cahier du jour virtuel dans lequel ils peuvent faire notamment leur phrase du jour. 

    - pour travailler dans toutes les matières  

    • Orthophore qui est un site vous permettant de créer vos dictées et de les proposer à vos élèves en suivant leurs progrès. Un tutoriel a récemment été fait par une collègue Camille Martin ici
    • Calculatice en calcul mental qui permet aussi de faire travailler les élèves mais aussi via l'application de créer sa classe, des groupes...
    • Tacit qui permet de faire travailler les élèves sur leurs compétences en lecture et qui propose une personnalisation des parcours
    • le site de ma classe (mais il y en a aussi d'autres à chercher) où il y a toutes les leçons de français et maths de CM avec une vidéo, une trace écrite, des conseils pour apprendre et des exercices autocorrectifs en ligne

    - pour proposer des contenus variés ou défis  

     

    - pour créer des questionnaires, jeux , activités personnalisés

    • Learningapps , bien connu qui recense des millions d'exercices autocorrectifs, ou à fabriquer soi-même en quelques minutes
    • la quizinière de Canopé qui propose la même chose avec possibilité de suivre le travail des élèves

     


    2 commentaires
  • Depuis plusieurs années, j'utilise dans ma classe les animations d'edumedia-sciences.com. Le site propose des animations pour tous les sujets traités en primaire et secondaire afin d'illustrer les notions parfois complexes.

    Il y a des animations qui se lancent avec des explications (visuelles ou auditives) ,

     

    EduMedia, support génial en Sciences

    des schémas légendés avec animation

     

    EduMedia, support génial en Sciences

     

    ou des animations numériques permettant de simuler des situations variées. 

    EduMedia, support génial en Sciences

    Tout l'intérêt de ces activités est qu'elles sont en partie personnalisables : avec sur la droite ou en base de l'écran d'affichage, la possibilité de cacher les légendes, revenir en arrière, faire pause, prendre ou une photo ou tracer , surligner. 

    J'adore ces animations et le seul hic est qu'il faut s'abonner et que cela a un coût pour l'école. 

    Et puis en mars dernier, j'ai rencontré au REFER Charles Sol, le directeur de la publication d'Edumédia. On a échangé un peu et au fil de la conversation il m'a parlé d'un outil pour les enseignants qui venait d'être lancé sur le site : un enregistreur d'écran et de son permettant de mettre en voix les animations pour proposer aux élèves ces animations comme ressource de leçon. Charles m'a aussi suggéré de le faire utiliser par les élèves ....

    J'ai trouvé l'idée géniale en me disant que cela me permettrait de concevoir des vidéos simples, claires et complètes en m'appuyant sur la richesse du catalogue.

    Enfin, ce qui est top , c'est que les productions ainsi faites sont conservées sur le site edumedia dans un dossier perso mais les liens sont disponibles pour les regarder ou insérer dans son site, même après la fin de son abonnement.

    Dès lors, axant de plus en plus mon organisation pédagogique sur la création par les élèves eux-mêmes des ressources pour les autres et ayant participé modestement à Miniflip, j'ai renversé les rôles pour l'utilisation de cet outil.

     

    Ainsi, durant cette année scolaire, j'ai assuré l'enseignement des Sciences pour les 3 classes de CM de l'école en échange de service. J'ai mis en place une évaluation par compétences inspirée des ceintures mais 1h à 1h30 par semaine avec les élèves , ce n'est pas pratique pour organiser des remédiations sur les points non maitrisés lors d'une évaluation. Et l'an dernier, j'avais envisagé d'utiliser le mois de juin comme temps de retour pour chacun sur les thèmes les moins réussis.

    1. Mise en place du système

    Cette année, donc, j'ai demandé aux élèves de reprendre leurs 6 évaluations de l'année et de déterminer laquelle était la moins réussie. Chacun s'est retrouvé avec un thème qui était le moins maitrisé et devait donc faire l'objet d'une remédiation. 

    Cette remédiation consistait en la création par les élèves d'une vidéo sur une partie de leçon du thème (celle qui avait été la moins réussie dans l'évaluation).

    2. Phase de production

    Une fois le thème choisi, en m'appuyant sur les évals des élèves, je leur ai attribué une animation du site qu'ils allaient devoir augmenter en y ajoutant une explication orale illustrant l'animation et permettant de comprendre un phénomène en veillant à utiliser le lexique adapté mais aussi en détaillant les points importants.

    Durant une séance complète, les élèves ont écrit leur explication en pouvant visionner autant de fois que nécessaire l'animation et surtout en reprenant les documents utilisés pour la leçon et l'évaluation. Pour certains , le travail se faisait à 2 et nécessairement, ils venaient me voir régulièrement pour savoir si ce qui était écrit correspondait à la fois à l'animation mais aussi au contenu à transmettre.

    3. Phase d'enregistrement

     Cette semaine, mes élèves sont passés les uns après les autres pour enregistrer leur production (mais cela peut se faire facilement en autonomie). Ils avaient travaillé la mise en voix du texte et ils devaient faire attention à suivre l'animation en n'allant ni trop vite, ni trop lentement. 

    Cela a été un temps fort et pour compléter la remédiation (et éviter une attente trop longue ), je leur ai aussi demandé de proposer un quiz de 5 questions complétant l'animation.

     

     

    Au final, suite à ces productions, j'ai proposé aux élèves d'une classe les quiz faits par une autre classe, en veillant à ce que chacun soit interrogé sur son point faible. Le résultat a été plutôt satisfaisant sachant que je ne leur avais pas dit de revoir quoi que ce soit et qu'ils n'avaient pas le droit de revoir l'animation ou la leçon.

    Je vais certainement continuer l'an prochain en construisant cet été sur le site de ma classe les parties des leçons sur les sujets traités par mes élèves en utilisant mes supports de leçons mais aussi leurs productions (vidéos ou quiz).

     

    Pin It

    5 commentaires
  • D'où vient cette envie de réfléchir à la classe flexible ?

    Depuis un an, je suis d'un oeil curieux tout ce qui touche à la classe flexible, c'est à dire en gros, des aménagements de classe qui vont permettre à chaque élève d'être à l'aise physiquement pour être plus disponible pour les apprentissages.

    Cet curiosité m'a fait découvrir au fil des réseaux des choses variées et pas inintéressantes mais jusqu'à présent, je ne voyais en rien en quoi un changement profond de l'organisation matérielle de la classe pouvait avoir un intérêt pour ma pédagogie. 

    Et puis, j'ai eu la chance incroyable il y a un mois de passer une semaine au Québec dans le cadre d'une mission éducative. En effet, l'été dernier, plusieurs collègues organisant des projets de twittclasses autour de l'écrit ont été contactés par la directrice du REFER (Rendez-vous des Écoles Francophones en Réseau), Nathalie Couzon. Elle organise cet évènement chaque année fin mars au Québec et j'ai pu y participer cette année pour présenter Twoulipo mais aussi découvrir pendant 4 jours différentes écoles québécoises ou structures liées à l'école.

    Ce qui a fait une partie de la richesse de ces moments est de les avoir vécus avec 15 personnes françaises liées à l'éducation : 

    - des professeurs des écoles comme moi (dont Laetitia Vautrin et Sandrine Descombes, créatrices de TwittEnRimes et défiInférences)

    - un directeur d'école d'application

    - des enseignants du secondaire ou des enseignants spécialisés

    - des chercheurs en éducation

    - des créateurs d'outils ou plateformes éducatives 

    et un chercheur en neurosciences.

    Ainsi, avant le colloque de Québec, nous avons pu tous découvrir des établissements québécois, publics ou privés, primaires ou secondaires mais aussi des actions ou organisation éducatives variées.

    Et ce qui m'a le plus marqué a été de visiter de nombreuses classes et d'y rencontrer des enseignants ou directeurs passionnés. Je ne vais pas citer toutes les classes ou personnes rencontrées mais surtout décrire ce que j'ai observé en terme de classe flexible et de bienveillance et qui m'a donné beaucoup d'idées ou d'envies...

    Un vrai climat bienveillant 

    Le premier mot revenu à la bouche de tous les français qui ont visité ces classes avec moi est le caractère bienveillant de l'ensemble de l'école. 

    C'est valable tout autant pour les personnels (enseignants , encadrants ou autres) que pour l'aspect matériel et architectural. Ce qui relève de l'attitude des personnels au contact des élèves semble venir de la culture éducative propre au Canada mais en tout cas, cela indique qu'il est tout à fait envisageable de le mettre en place à grande échelle chez nous. Ce n'est pas un monde idéal mais cela se joue quotidiennement et surtout au niveau d'un établissement complet à chaque fois. 

    Cette bienveillance se manifeste de différentes manières, dont le rapport de l'adulte à l'enfant mais aussi simplement par des actions ou supports instaurant un climat propice aux apprentissages.

    Voici quelques exemples : 

    - action de début d'année sur la gentillesse avec la création d'un arbre de mots des élèves

    En route vers la classe flexible mais pas que...

     

    - système de maisons (à la Harry Potter) avec des points donnés à l'équipe en fonction des gestes ou actions individuelles ou collectives / groupes mis à l'honneur

    En route vers la classe flexible mais pas que...    En route vers la classe flexible mais pas que...

    - affichages positifs dans les couloirs ou certaines classes

    En route vers la classe flexible mais pas que...    En route vers la classe flexible mais pas que...

    - action d'école contre le harcèlement avec des actions éducatives mais aussi un système pour demander de l'aide (via une boite aux lettres ou une adresse mail)

    En route vers la classe flexible mais pas que...

    - mais aussi le  lien avec les familles qui est développé de manière à pouvoir échanger rapidement et permettre aux parents de suivre la vie de la classe ou de l'école.

     

     

    Des aménagements variés, utiles et au service des apprentissages 

     Ensuite, ce qui a été le plus marquant pour moi, c'est la manière dont certaines classes sont aménagées et surtout d'avoir compris que ce n'était pas le fait d'une mode ou  d'une pratique péda spécifique. Les classes flexibles visitées n'ont pas nécessairement d'organisation pédagogique extraordinaire mais il y a une volonté des enseignants de permettre à chaque élève d'y être à sa place, d'y être bien et de pouvoir être disponible pour les apprentissages. Ainsi, j'en retiens que chaque élève étant différent mais aussi étant dans un état d'esprit variant tous les jours, l'aménagement de la classe lui permet de trouver ce qui lui convient pour apprendre. Dès lors, il n'y a rien d'imposé, chacun choisissant sa place quotidiennement (avec nécessairement gestion de l'enseignant en cas de souci) et toutes les solutions sont envisagées : travail seul/en groupe/en atelier, en musique / dans le calme, ...

     Voici quelques photos inspirantes qui m'ont donné des idées : 

    En route vers la classe flexible mais pas que...   En route vers la classe flexible mais pas que...

    La porte d'entrée avec un rituel d'entrée de BONJOUR ou une plaque LEGO pour y faire un plan de classe, un écrit ou bien y mettre une création

     

    En route vers la classe flexible mais pas que... 

    Des casques anti-bruits pour ceux qui aiment travailler en silence

    En route vers la classe flexible mais pas que...  En route vers la classe flexible mais pas que...

    une zone de travail au sol avec poufs, banquettes et sièges de sol

    En route vers la classe flexible mais pas que...  En route vers la classe flexible mais pas que...

    En route vers la classe flexible mais pas que...

     

    Des assises variées  et qui permettent aux élèves qui en ont besoin de bouger, 

    En route vers la classe flexible mais pas que... En route vers la classe flexible mais pas que...

    En route vers la classe flexible mais pas que... 

    Des supports de travail variés avec systématiquement des casiers individuels où les élèves vont chercher leur matériel. 

     

    Et mes 3 préférés : 

    En route vers la classe flexible mais pas que...             En route vers la classe flexible mais pas que...

     

    La table sur laquelle on peut utiliser un marqueur            Le tableau des apprentissages du jour

     

    En route vers la classe flexible mais pas que...

    La table en U pour les ateliers sur laquelle on peut écrire , pour des cartes mentales, ou notes ...

    Sans oublier le fait que l'enseignant peut lui aussi s'y sentir bien en y mettant sa touche personnelle...

    Il y a aussi un aspect important développé par plusieurs enseignants, le fait d'utiliser le couloir comme espace de travail pour des élèves, ceci étant facilité par du matériel déplaçable aisément.

     

    Quel bilan et perspectives pour ma classe ?

     Alors maintenant que je suis convaincu, je vais y réfléchir pour la rentrée prochaine selon 3 axes : 

    - penser à la responsabilisation des élèves dans l'organisation matérielle de la classe mais aussi qu'ils en soient les architectes via des propositions. Ainsi, je pense que le conseil coopératif sera l'occasion d'échanger régulièrement pour avoir leurs retours ou idées d'améliorations.

    En route vers la classe flexible mais pas que...

     - organiser l'espace classe pour la rentrée via des achats spécifiques (d'assises ou de tables pas chères / via des catalogues) mais aussi par la fabrication perso de choses comme un banc ou bien une table en U avec une zone pour marqueur. Cette organisation privilégiera aussi des espaces spécifiques qui pourront devenir à certains moments de la journée des ateliers.

    - penser ma pédagogie et mes activités en fonction de cela pour que le matériel individuel ne soit pas encombrant, que tous puissent suivre lors des mises en commun et que ma classe inversée/coopérative soit adaptée physiquement et techniquement aux élèves. J'ai pu observer une classe fonctionnant en GoogleClassroom, ce qui facilite la mise à disposition d'activités personnalisées ou différenciées et un suivi simple.

     

    Tout reste à faire !!!!

     

    Suite à mon article, une collègue française travaillant depuis plusieurs années au Canada m'a répondu en revenant sur mes propos afin d'éclairer notre vision de l'éducation au canada :

    C'est ici : http://www.enseigneravecdesapps.com/2019/04/une-enseignante-francaise-au-canada.html

    Pin It

    18 commentaires
  • Écrire avec DéfiInférences - TwittEnRimes et Twoulipo

     

    Je vous présente trois projets complémentaires pour placer les élèves dans des situations d’écriture motivantes, des projets intéressants où il devient pertinent de bien écrire parce qu’on est lu pour de vrai par un destinataire et non seulement pour être évalué.

    Ces trois projets  détournent les réseaux sociaux Twitter et Edutwit au profit des apprentissages des élèves grâce aux twittclasses, qui apportent une réelle motivation pour communiquer et ancrer les écrits des élèves dans la réalité

     

    Ce sont plus de 200 classes francophones qui participent déjà à ces projets. Ils permettent de délocaliser l’espace classe, de l’ouvrir sur le monde qui nous entoure et d’internationaliser les échanges avec les pays comme la France, Canada, Suisse, Belgique, USA, Liban, Algérie, Maroc, Egypte, Djibouti,Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, Panama, Croatie, Émirats Arabes Unis.

    Si vous n’avez pas de twittclasse, que vous n’êtes pas sur les réseaux sociaux, vous pouvez aussi participer à ces projets.

     

    J’ai testé ces trois projets avec ma classe. Mes élèves ont adoré. Allez, un petit zoom sur ces trois projets.

     

     

    Écrire avec DéfiInférences - TwittEnRimes et Twoulipo

     

    Les inférences, ce n’est pas évident! Mais avec le DéfiInférences, ça devient vraiment plus simple!

    On organise une chaîne entre les classes. Chaque classe aura une classe “gangster” et une classe “détective”. Toutes les classes seront la classe gangster d’une classe et la classe détective d’une autre classe pour tour à tour dissimuler dans les textes des indices permettant de trouver la réponse à une question ou de mener une enquête et trouver les indices dans chaque texte afin de pouvoir élucider l’énigme et renvoyer ses conclusions à sa classe gangster.

    Ces défis s’adressent aux élèves âgés de 6 à 18 ans. Il s’agit d’un projet d’écriture et de lecture collaborative via le réseau social Twitter. Les échanges se font également par mail, edutwitt ou autre...

    Pour vous inscrire, rendez-vous sur le site de Défi Inférences, vous y trouverez la description du défi dans ses menus détails, le déroulement et bien d’autres ressources!

     

     

     

    L’inscription sera ouverte jusqu’à une semaine avant chaque défi. Pour consulter le calendrier des défis, rendez-vous sur le site.

    Note: Les participants pourront échanger entre eux en utilisant le mot-clic #défiinférence sur Twitter.

     

    Compte Twitter du projet : @defiinferences



    La production d’écrits est un enjeu majeur à l’école. Apprendre à écrire est intimement lié à l’apprentissage de la lecture. En outre, la motivation est un facteur essentiel de l’engagement des élèves dans un processus de production écrite. Dès lors comment, la production écrite peut-elle être envisagée pour être partagée et lue en dehors de l’espace classe ?

     

    Écrire avec DéfiInférences - TwittEnRimes et Twoulipo

     

    Le projet Twoulipo propose aux élèves de 6 à 18 ans de produire des écrits courts soumis à des contraintes syntaxiques fortes piochées dans l’OUvroir de LIttérature POtentiel (OULIPO). Durant 5 semaines (en janvier-février), chaque classe produit un nouvel écrit par semaine et publient sur Twitter les meilleurs textes selon 3 catégories (le plus réussi, le plus drôle et le coup de coeur). Chaque classe lit ensuite les productions des 6 autres classes de son équipe avant de voter pour les meilleurs textes de la semaine.

    Pour vous inscrire (rentrée 2019), rendez-vous sur le site de Twoulipo, vous y trouverez la description du projet dans ses menus détails, le déroulement et bien d’autres ressources!

     

     

     

     

    Note: Les participants pourront échanger entre eux en utilisant le mot-clic #Twoulipo sur Twitter.

    Compte Twitter du projet : @tw_oulipo

     

     

    Écrire avec DéfiInférences - TwittEnRimes et Twoulipo

     

     

    Entrer dans le monde de la poésie, c’est découvrir de nouvelles possibilités offertes par les mots, un nouveau mode d’expression qui fait appel à l’imagination pour transmettre et recevoir des valeurs personnelles et universelles. C’est aussi une invitation à éprouver différemment tout d’abord son rapport à sa propre langue, et ensuite son rapport aux autres, à leurs pensées et aux différents moyens qui existent pour les exprimer.

    Ce projet s’adresse aux élèves âgés de 4 à 18 ans. Il s’agit d’un projet d’écriture collaborative via le réseau social Twitter ou Edutwit autour de la poésie sur un thème commun avec des contraintes linguistiques et une plus-value artistique et numérique. Toutes les productions poétiques augmentées se retrouvent sur un recueil commun.

     

    Le projet se déroule deux fois par an (janvier-février et mai-juin) et part du principe que l’enseignement de la poésie à l’école doit intégrer la double dimension ludique et technique avec l’acquisition de compétences linguistiques et numériques.

    Pour vous pré-inscrire, rendez-vous sur le site de TwittenRimes, vous y trouverez la description du projet dans ses menus détails, le déroulement et bien d’autres ressources!

    Si vous n’avez pas de Twittclasse

     




    La préinscription est nécessaire. Ensuite, vous aurez accès à la description du thème, des ressources et à un lien direct pour valider votre inscription et participer aux défis.

    Si vous n’avez pas de twittclasse, vous pouvez cocher dans le doc d’inscription l’option  --> Autre ( Je n'ai pas de Twittclasse mais je participe à l'épisode en trouvant une classe binôme). Je m'engage à envoyer les productions poétiques augmentées pour participer au recueil commun.

     

    Note: Les participants pourront échanger entre eux en utilisant le mot-clic #TwittenRimes sur Twitter.

    Compte Twitter du projet : @TwittenRimes

     

    Adresse mail : twittenrimes@gmail.com

     Au final, Laetitia Vautrin  a monté avec Antonia Carriquiry un projet d'innovation autour de ces 3 actions dénommé : 

    Développer les compétences en Littératie par l'utilisation des réseaux sociaux, et aider nos élèves à avoir un rapport réflexif sur la langue.

    Ce projet sera présent lors de la Journée de l'Innovation à Paris mercredi 3 avril et chacun peut voter pour que ce projet obtienne le Prix du Public en utilisant un simple mail.

    Il suffit juste de cliquer sur l'image ou lien ci-dessous, cliquer sur voter, entrer un mail, le valider puis sur le site Viaeduc, voter pour le PROJET N°1.

    Merci de voter pour ce projet en cliquant ici ! 

    Écrire avec DéfiInférences - TwittEnRimes et Twoulipo

    Pin It

    votre commentaire