• En mai dernier, j'ai découvert grâce à Craiehative les gammes de maths, qui elle-même avait adoré l'idée proposée par Mélimélune. J'avais proposé en aout mes gammmes pour la première période (avec les explications de la mise en route). 

    Voici maintenant celles de la 2è période : 

    - seul changement , la quantité. En fait, je me suis rendu compte que la quantité demandée pour la période 1 était assez conséquente. En effet, mes élèves ont dans leur plan de travail, des gammes à faire, des exos d'applications des leçons et des projets. En outre, depuis mi-octobre, j'ai ajouté la mise en route des ceintures. Et tout cela fait que cela leur prend beaucoup de temps ... J'ai donc allégé un peu la quantité des exercices sur les gammes sans changer les objectifs ou principes.

     

     

     Français (grammaire, conjugaison, orthographe)

      Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3
    Notions abordées

    - verbe conjugué, infinitif, sujet 

    - constituants du GN

    - présent

    - accords dans le GN

    - accords S-V

     Même chose que niveau 1 mais avec un peu plus de travail

    - verbe conjugué, infinitif, sujet 

    - constituants du GN

    - présent

    - accords dans le GN

    - accords S-V

     

    - verbe conjugué, infinitif, sujet et compl. de phrase

    - constituants du GN

    - présent

    - futur

    - accords dans le GN

    - accords S-V

    Exercices   

    Gammes Français-Maths pour le CM

     Gammes Français-Maths pour le CM 

     Gammes Français-Maths pour le CM 

    Corrections  

    Gammes Français-Maths pour le CM 

     

     Gammes Français-Maths pour le CM   Gammes Français-Maths pour le CM 

     

    Maths (numération, calcul, mesures, problèmes) 

      Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3
    Notions abordées

     

    - numération de position, lecture, écriture des grands nombres, décomposition, comparaison,

    - connaissances des mesures usuelles et conversions simples

    - additions, soustractions , multiplications

    - problèmes additifs et multiplicatifs

    - numération de position, lecture, écriture des grands nombres, décomposition, comparaison,

    - connaissances des mesures usuelles et conversions simples

    - additions, soustractions , multiplications

    - problèmes additifs et multiplicatifs

     

     

    - numération de position, lecture, écriture des grands nombres, décomposition, comparaison, encadrement

    - connaissances des mesures usuelles et conversions simples

    - additions, soustractions , multiplications

    - problèmes additifs et multiplicatifs

    Exercices   

    Gammes Français-Maths pour le CM 

     Gammes Français-Maths pour le CM   Gammes Français-Maths pour le CM 
    Corrections  

    Gammes Français-Maths pour le CM 

     

    Gammes Français-Maths pour le CM  

     

     Gammes Français-Maths pour le CM 

     

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Mon rituel d'Histoire des Arts et Techniques au CM

    Au mois d'aout, je présentais ici la mise en place de mon rituel d'Histoire des Arts et Techniques. Je continue en proposant mon travail pour la période 2.

    Je partage 2 types de documents : mes fiches-élèves hebdomadaire et les paperboards Activinspire qui me servent aux présentations. Sur chaque page, des images (personnage, son, frise) sont cliquables pour voir apparaître les détails à donner aux élèves ou bien ouvrent des pages internet vers de vidéos ou autres.

     

    Voici donc la suite avec la Période 2 

    Sujets étudiés :

    - oeuvres : Tapisserie de Bayeux, Carcassonne, Dame à la licorne, Tympan de Vézelay, l'école d'Athènes et la chapelle Sixtine 

    - musiques : Rossini, Chopin x2, Verdi x2, Strauss

    - personnages : La Fontaine, Nexton, Rousseau, Diderot, Nièpce, Voltaire

     

    Fiches-élèves

    Rituel d'HDA période 2

     

     

     

    Paperboards     Mon rituel d'Histoire des Arts et Techniques au CM

     (les semaines 3 et 4 sont sur Drive car ne peuvent être hébergés sur ekla)

    Semaines 1 et 2

    Semaines 3 et 4 

    Semaine 5 et 6  

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Le discours actuel sur l'école est systématiquement négatif ! Je n'en ferai pas le détail car cela n'apporterait rien de nouveau.

    Tous ces mots blessants publiés chaque jour et qui accusent systématiquement à charge telle personne ou telle choix pédagogique sont loin de notre vécu quotidien dans une classe.

    Nous nous battons tous les jours pour faire progresser chacun des élèves dont on a la responsabilité. Nous avons la tête dans le guidon 24h sur 24 et nous pouvons être fiers de faire valoir le respect, la bienveillance, l'exigence, la rigueur dans toutes les disciplines enseignées. C'est souvent difficile quand ce qu'on prône en classe est démoli une fois le portail franchi par les discours irrespectueux, malveillants, réducteurs voire mensongers.

    C'est pourquoi nous savons que pour nous aider face à nos doutes, nos craintes, nos désillusions, nos problèmes, nous pouvons compter sur toute la communauté éducative (collègues, parents, chercheurs, inspecteurs,...) pour trouver des solutions, qui ne sont pas magiques, mais qui correspondent à une situation inédite. 

    Ainsi, comme d'autres ont réagi, des enseignants blogueurs se mobilisent et vous proposent les portraits de toutes ces personnes qui font vivre l'école tous les jours. Ils essaient à leur manière de sauver l'école par leur engagement dans ce métier ...

    Vous trouverez ces portraits (et vous pouvez en proposer aussi)

    - sur une page dédiée    

    - dans les articles de collègues sur le sujet : carolarcencielecoledejulie

     

    L'école est bien vivante, faites-le savoir !

    L'école est bien vivante, faites-le savoir !

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Depuis la rentrée et les premières conférences pédagogiques, on entend revenir dans les discussions entre collègues le sujet du LSUN. Du fait de la mise en route dès cette année de l'outil mais aussi du manque d'information, de possibilité d'accès et de formation, les perceptions de chacun diffèrent et risquent de nous rebuter à se lancer dedans.

    Pour ma part, je suis le sujet depuis juillet et j'ai mis de côté tout ce que j'ai trouvé à ce sujet. Ainsi, je propose ci-dessous mes ressources mais aussi un point sur ce que je pense avoir compris de LSUN. Il est tout à fait possible que je me trompe sur certains points mais en tout cas, j'essaierai de m'appuyer sur des éléments tangibles à chaque fois. En effet, entre collègues, c'est parfois compliqué car on pense avoir compris telle chose avec tel interlocuteur et entendu telle autre avec untel, ce qui crée un joli mélange pas très clair. Et cela à un échelon local, ce qui fait qu'au niveau national, on doit travailler sur un même outil qui risque d'être compris de mille manières....

    1. Des ressources

     D'abord les vidéos proposées par Eduscol sur Dailymotion : elles présentent les différents onglets ou actions à mettre en oeuvre pour la prise en main de l'outil (pour les directeurs et les enseignants)

    LSUN : où en est-on ?

     

     

    Ces vidéos sont à compléter avec un guide pour utiliser LSUN très complet qui donne les détails sur choses basiques (se connecter en tant qu'enseignant, positionner ses types d'évals,...) : 

    LSUN : où en est-on ?

     

    Il y a aussi un guide de Soissons sur la prise en main complète par les enseignants : 

    LSUN : où en est-on ? 

    On trouve aussi sur le site de l'académie de Grenoble une présentation générale des principes du LSU (pour les enseignants, les élèves, les familles) et sur le site de la DANE de Besançon des explications sur ce que doit être cet outil et ce qu'il doit contenir (images ci-dessous cliquables pour mieux lire).

    LSUN : où en est-on ?

     

     

    LSUN : où en est-on ?

     

    Beaucoup de ces ressources viennent de lpamphile.fr 

    2. Ce que j'ai compris et donc ce qu'il est convenu de faire (ou pas)

    LSUN : où en est-on ?

    - Dans le bulletin périodique, les enseignants rentrent les compétences dans les différents domaines et ils doivent valider les acquis avec les intitulés  « non atteints », « partiellement atteints », « atteints » ou « dépassés ». 

    - les principaux élements du programme travaillés correspondent aux compétences des programmes (possibilité de choisir dans une liste) ou bien de les formuler à notre manière.

    - Il peut y avoir plusieurs compétences évaluées dans un sous-domaine, mais il n'y aura qu'une seule appréciation des acquis. Ainsi, dans la case "Etude de la langue", on peut noter 5 compétences variées en Conjugaison, Orthographe ... mais le positionnement individuel (atteint...) ne se fera que sur l'ensemble "Etude de la langue". Cela risque d'être compliqué de trouver un positionnement pour un élève qui a des acquis en grammaire mais des difficultés en orthographe.

    - La case Acquisitions, progrès et difficultés prend alors du sens puisqu'elle permet de noter pour chacun des élèves les éléments explicatifs du positionnement (ex :partiellement atteint car bonne maîtrise en grammaire mais difficultés en orthographe qui pourront être détaillées) Les aides pourront aussi apparaître au verso du bilan.

    LSUN : où en est-on ?

    - Au verso, l'enseignant renseignera une appréciation générale mais aussi les éléments relevant des différents parcours  (citoyen, artistique et de santé)

    - Pour les parcours, il est indiqué qu'il faudra donner une appréciation pour la classe qui correspondra plutôt aux actions, projets ou activités mises en oeuvre et l'appréciation individuelle qui pourrait notifier des éléments propres à un travail ou implication particulière d'un élève. (Je ne sais pas trop si cette partie devra nécessairement être remplie à chaque fois pour la partie ind.)

    En fin de cycle, un bilan de fin de cycle sera à éditer et concernera la maitrise des 8 composantes du Socle Commun avec les échelons (« 1. Maitrise insuffisante », «2. Maîtrise fragile », « 3.   Maitrise satisfaisante », « 4. Très bonne maitrise »)

    Pour les familles, à partir de décembre 2016, il devrait leur être possible d'accéder au bilan périodique qui ne serait plus à imprimer. La question de la signature des familles reste pour moi peu claire pour l'instant mais je me dis qu'au collège les bulletins sont envoyés sans forcément de vérification par retour signé. On risque donc de fonctionner de la sorte (ce qui m'arrangerait au regard du travail à faire en plus pour compléter les bilans). Que va-t-il se passer pour le 1 er trimestre ? (impression avec signature, envoi par mail à chaque parent du fichier pdf, ...).

    Pour info voici le calendrier de la mise en route de LSUN 

    → juillet 2016 : version 1 de généralisation (bilans périodiques, positionnements)

    → novembre 2016 : version 2 (mises à jour, paramétrages, transferts)

    → février 2017 : version 3 (recueil d’attestations, mises à jour)

    → avril 2017 : version 4 (bilans de cycle, mises à jour)

    -DERNIERE CHOSE et NON des MOINDRES pour beaucoup : les éditeurs privés de bulletins type Edumoov, Sacoche, ... La fiche technique de la DGESCO indique (p3) qu'on peut les utiliser pour compléter les bilans en ayant vérifié qu'ils ont obtenu une habilitation (qui arrivera ou pas courant novembre). Ce qui veut dire que dans un premier temps, nous risquons de continuer à utiliser nos anciens outils pour lancer la machine et faire le transfert sur LSUN avant l'envoi. Pour les utilisateurs d'Edumoov, je vous renvoie à cet article intéressant

     

    Ajout du 9/10/2016 : les grilles de pointages des compétences en cycle 2 et 3 à avoir sous le coude

     

    Pin It

    14 commentaires

  • Une nouvelle année scolaire, mais toujours des doc' partagés avec vous, une mise en lumière de certaines ressources que nous souhaitons vous présenter.

    Pour les découvrir:

    Sur le forum :
    logo_cpb_grand 
     
     
    Bonnes visites!

    votre commentaire
  • J'ai fait un article il y a quelques mois sur mon intention de lancer ma classe dans des activités avec Twitter. Je sais que vous vous dites qu'il est un peu tard pour se lancer sur Twitter pour cette année mais il me semble important de pouvoir partager à propos de tout ce que cet outil peut apporter ... et de rassurer certains sur la mise en oeuvre d'activités pédagogiques utilisant Twitter.

    Après avoir adopté ce réseau social pour ma veille éducative perso, j'ai réfléchi pour la rentrée 2016 à ce que pourraient être les projets de ma classe sur Twitter. Et il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver des projets via Twitter pour des classes débutantes.

    Pour commencer, je me suis rendu compte que l'utilisation de Twitter impliquait déjà de nombreux apprentissages concernant la citoyenneté numérique. J'ai donc commencé ma première semaine de Twitter en faisant réfléchir les élèves sur ce qu'était ce réseau social et comment il devait être utilisé par la classe. Après un  débat riche, beaucoup des règles importantes sont apparues et j'ai réalisé une affiche de la charte de ma classe, mais aussi des documents pour l'élève et sa famille pour mieux comprendre ce que sera le travail via Twitter en classe.

    Voilà la charte que j'ai réalisée à partir du travail de mes élèves :

    La coopération via Twitter 

    ou en ligne

     

    Ainsi que les documents donnés aux familles (en m'inspirant du travail de @pinpi64) :

    Charte à signer                             Explication aux familles

    La coopération via Twitter            La coopération via Twitter

     

     Ensuite, je me suis inscrit durant l'été à 3 projets simples, faciles à mettre en place, s'appuyant sur les atouts de Twitter et prévus pour l'entrée dans la Twittosphère :

    #maclasse2016 (explication en ligne ici)

    Ce projet très simple consiste en la présentation de sa classe à la Twittosphère. Ainsi, les élèves écrivent des textes pour parler du matériel, de l'emploi du temps, de la cour, des activités faites en classe, des projets spécifiques et ils ajoutent à leur tweet #maclasse2016.

    #twittville (explication en ligne ici)

    Comme son nom l'indique #twittvile a pour objectif de présenter sa ville à toutes les classes participantes. Ce projet qui se déroule sur plusieurs semaines amène les élèves à :

    - découvrir ce qu'est un tweet, suivre un fil avec un # et comprendre comment fonctionne ce réseau social.

    - présenter géographiquement (sur une carte, en donnant des critères géographiques...)

    - parler de l'histoire et du patrimoine de sa ville 

    - présenter les activités culturelles et sportives

    - parler cuisine autour de recettes, plats ou produits typiques de sa ville 

    La coopération via Twitter

    #twittquest (explication en ligne)

    C'est un projet clé en main pour faire travailler les élèves en anglais sur la communication, la compréhension écrite/orale plusieurs fois dans l'année. Ainsi, durant ces semaines, la classe reçoit des questionnaires (sur 4 niveau) autour de sujets divers (programme) et doit répondre par un tweet ou la création d'une production (sonore, ....).

    #twictée

    Là je ne détaillerai pas le projet qui est super développé ici. Par contre, je peux dire que tous les débutants sont encadrés et aidés pour se lancer et que de nombreuses ressources sont disponibles pour faire au mieux.

    Et me direz-vous, et les élèves, qu'est-ce que cela leur apporte ce twitter ?

    Bon ben au début, je m'étais dit que notre fil servirait surtout d'une sorte de blog de classe où tous les élèves pourraient proposer leurs textes et ainsi faire découvrir aux parents la vie de la classe au quotidien. Et puis, le fait de s'inscrire à différents projets fait qu'on s'abonne au fil d'autres classes qui font de même. Et là, c'est l'occasion de découvrir, de lire, de répondre à un élève à l'autre bout de la France sur un sujet. En une semaine d'utilisation ponctuelle, mes élèves se sont pris au jeu et passent beaucoup de temps libre à vouloir parler de telle ou telle chose de la classe (les ceintures, les gammes, le sport,...) ou proposent un questionnaire à d'autres classes sur le nom de notre ville.

    Je me rends tout doucement compte que Twitter permet aux élèves d'écrire pour de vrai en sachant qu'ils vont être lus, exactement comme sur le principe du journal en classe coopérative. 

    Alors je ne sais pas trop où cela va me mener mais en tout cas, je me dis que c'est un outil très intéressant et tout à fait pertinent pour lancer des projets coopératifs via l'écrit, ce qui me manquait pour l'instant dan ma pratique. 

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Il y a quelques mois, une collègue de CM2 m'a envoyé un message pour obtenir des infos sur l'organisation des ceintures dans sa classe pour essayer de s'y mettre. Au fil de la discussion, elle m'a indiqué qu'elle réfléchissait à adapter mes ceintures de français pour un élève dyslexique.

    Je lui ai indiqué qu'elle pouvait m'envoyer ses documents afin de les partager. Et durant l'été, j'ai reçu un tas de .pdf qui étaient en fait mes ceintures remises en page pour une utilisation qui convienne aux élèves dyslexiques.  

    C'est un sacré travail mené par Cécile D. que je remercie beaucoup. En effet, n'ayant pas d'élève dyslexique dans ma classe, je ne m'étais pas posé la question mais je me rends compte après coup que c'est une idée formidable pour simplifier la mise en oeuvre des ceintures ...

    Alors voilà les premières ceintures DYS de CM2 en français. 

     (pour les entrainements de Lecture, il faut cliquer sur chaque couleur pour les obtenir)

      Lecture Grammaire Conjugaison Orthographe Vocabulaire
    Entrainements

    Ceintures DYS !

    Blanche, Jaune,

    Orange, Verte,

    BleueMarron

    Ceintures DYS !

    Ceintures DYS !

    Ceintures DYS !

    Ceintures DYS !

    Tests

    Ceintures DYS !

    Ceintures DYS !

    Ceintures DYS !

    Ceintures DYS !

    à venir

    Ceintures DYS !

     

    PS : c'est inhabituel de partager des documents sur lesquels je n'ai rien fait mais je trouve cela très enrichissant de réussir à se lancer aussi  dans la coopération entre collègues.

    UN GRAND MERCI à Cécile.

    PPS : n'hésitez pas à indiquer si vous êtes intéressés pas la suite...

    Pin It

    8 commentaires
  • Avant de parler du plan de travail, voici une image partagée par Sylvain Connac :

    "14 conseils pour démarrer en Pédagogie Freinet" par C. Freinet 1966

    Plan de travail et démarrage de la coopération

    Ensuite, dans mes différents articles sur un fonctionnement en classe coopérative, j'ai présenté les outils que j'utilise et j'ai parlé du fait que je donnais un plan de travail (P.D.T.) hebdomadaire à mes élèves.

    L'an dernier, je n'avais pas partagé le mien car il a pas mal évolué entre septembre et mai et que je ne savais pas trop en quoi il pouvait être utile à d'autres.

    Et puis, plusieurs messages sur ces articles m'ont demandé comment était mon PDT pour savoir comment il fonctionnait et donc pouvoir aussi se lancer. 

    Avant de proposer le mien au format modifiable, il me semble important de dire que j'ai pioché des idées de formulations dans tous les PDT disponibles sur internet (dont ceux de François Lamoureux )ou dans les livres qui en parlent.

    Il n'est que la mise en forme actuelle de l'organisation que je vais mettre en place cette année mais comme l'an dernier risque d'évoluer (j'espère un peu moins quand même).

    Je vous conseille aussi le travail de Sylvain Connac avec une étude sur "ce que disent les élèves du plan de travail" . Cela peut être aussi intéressant de voir aussi pourquoi certains ne l'utilisent pas.

    Fonctionnement :

    - je le distribue le lundi matin (il est hebdomadaire)

    - dans la matinée, je passe voir chaque élève qui me présente son PDT de la semaine précédente. A partir de ce que nous avons tous les 2 indiqué, je fais le point sur ce qui a très bien marché et donc doit continuer et sur ce qui est à améliorer. Régulièrement, et j'essaie que ce soit plutôt à la demande de l'élève, je valide le changement de degré d'autonomie de l'élève. En fonction du degré d'autonomie de chacun, on détermine enfin (ou je jette juste un oeil) ce qui sera noté après mon passage dans le nouveau PDT (ceintures, projets). 

    - durant la semaine les élèves notent le passage de ceintures, les gammes ou travaux choisis et valident au fur et à mesure leurs travaux. 

    - le vendredi, en fin de matinée, chaque élève me rend son cahier du jour dans lequel il glisse son PDT. Auparavant, il aura rempli la partie liée à son bilan. Le weekend, en corrigeant le cahier du jour, je note aussi mes appréciations éventuelles sur le travail de la semaine puis j'entoure le bilan du maitre.

    - je rends le cahier le lundi matin rempli et le PDT sera à signer le soir avant d'être archivé le lendemain dans un onglet du porte-vue.

     Plan de travail et démarrage de la coopération

    A télécharger : PlanDeTravail_original.odt

    Présentation des parties et de l'intérêt :

    - le premier tableau sert aux travaux en autonomie de la semaine (choix des gammes, exercices à faire par l'ensemble du groupe sur une leçon récente, projets divers). A chaque fois que l'élève termine l'activité, il met une croix pour valider. Attention, car la validation a un sens différent en fonction de l'activité ("j'ai terminé" pour les exercices ou bien " j'ai terminé et corrigé" pour les gammes).

    - le tableau suivant est celui réservé aux ceintures. l'élève y note celles qui vont être travaillées et indique si il l'a obtenue dans la semaine. La semaine suivante, il verra ainsi, s'il a des ceintures à finir, à passer ou à retravailler avant un 2è passage.

    - le tableau en bas à gauche sert à faire le bilan en fin de semaine. Le lundi soir, il est montré aux familles qui ont ainsi une vue assez précise du travail entrepris et réalisé dans la semaine. En outre, cette partie m'a servi l'an dernier pour faire le suivi trimestriel des élèves (les remarques faites sur les PDT étant reprises pour dire ce qui allait ou restait à améliorer dans le bulletin).

    - le tableau en bas à droite sert à indiquer les 4 degrés d'autonomie de l'élève par rapport à son plan.

     

     

     

     

    Pin It

    7 commentaires
  • L'année dernière, en souhaitant mettre en place une classe coopérative, j'ai eu des difficultés à proposer un système de  création par les élèves de projets personnels ou exposés.

    Je me suis rendu compte que les élèves pour leurs projets avaient souvent des idées intéressantes qui leur tenaient à coeur mais malheureusement parfois très ambitieuses et donc rarement abouties. En fin d'année, par contre, j'ai relancé ces projets en les incitant à commencer par plus simple et donc de faire des exposés avant d'aller plus loin.

    Je souhaite guider un peu mes élèves cette année pour qu'ils puissent assez facilement se lancer sur des sujets qui les intéressent et qu'ils pourraient développer et partager avec leurs camarades. 

    En gros, je voudrais transposer dans ma classe le principe de la bibliothèque de travail de Freinet.

    Et puis la semaine dernière, je me suis dit qu'il manquait 3 choses à mes élèves pour se lancer :

    - un exemple

    - des sujets inspirants

    - une aide à l'élaboration

    Pour l'exemple, ayant à nouveau 3 élèves de l'an dernier qui en plus avaient proposé un ou 2 exposés, je sais que je n'aurai pas de souci.

    Pour les sujets, j'ai pensé à concevoir un portrait chinois qui recense une liste de sujets (arts, personnes, lieux, ..) qui sont autant d'idées dans lesquelles piocher. (Cliquez dessus pour avoir le document)

    Un portrait chinois, pour quoi faire ?

     

    Enfin, pour l'aide, j'avais réalisé l'an dernier une petite fiche qui n'a rencontré de succès qu'auprès d'élèves très autonomes. Et puis, il y a peu je suis tombé sur une affiche proposée par Sylvain Connac qui m'a tout de suite plu car elle comblait parfaitement les lacunes de ma fiche.

    Le portrait chinois, pour quoi faire ?

    Ainsi, dès demain, je vais proposer ce portrait à mes élèves. Les élèves après l'avoir rempli, mettront leur nom au dos et je plastifierai le tout. Puis, ces fiches seront disposées dans un trieur et pourront être utilisées

    - soit comme source d'inspiration en relisant sa fiche ou celle des autres,

    - soit en choisissant de se lancer à plusieurs sur un point commun du portrait.

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires

  • La cloche va bientôt sonner! La CPB vous souhaite une belle rentrée remplie de jolis projets qui vous font vibrer, entourée de loustics intéressés et intéressants!
    La CPB vous souhaite une douce rentrée...

    Pour bien commencer l'année, nous vous proposons des documents que nous avons envie de partager avec vous. Seul petit changement, la publication est un peu anticipée pour vous laisser le temps de lire ces articles avant le rush de la rentrée.

    Pour bien commencer l'année, nous nous permettons de vous rappeler que nos documents ne sont pas complètement gratuits! Dans la CPB, nous avons notre monnaie à nous.... votre commentaire vaut tout l'argent du monde. Votre commentaire c'est comme un sourire, cela ne coute rien mais produit beaucoup !
    Nous vous demandons également de réserver le meilleur des accueils aux nouvelles copines en lisant et commentant leur partage sunny

    Pour les découvrir:

    Sur le forum :
    logo_cpb_grand 
     
     
    Bonnes visites!
    Pin It

    votre commentaire