• Mes projets pour l'année en cours

    Depuis la rentrée, j'avoue que je n'ai pas publié grand chose de nouveau. En fait, c'est que je suis passé de la construction d'outils pour mon fonctionnement de classe que je partage avec d'autres (vous , les lecteurs intéressés ) à un autre système de conception, la coopération entre enseignants.

    Ainsi, ayant un fonctionnement de classe assez satisfaisant en terme d'outils pratiques, je me suis concentré cette année sur des projets de classe sur le long terme mais aussi impliquant un travail à plusieurs enseignants. Enfin, je ne me suis pas concentré volontairement mais je me suis inscrit, ai accepté ou proposé de participer à des idées de projets formidables qui se sont mis en place en ce début d'année scolaire. 

    Tous ces projets auxquels je participe me sont tombés dessus via Twitter, qui est réellement une énorme salle des profs de tous les niveaux, toutes les disciplines, toutes les formes de pratiques avec des échanges, des partages et des idées qui se concrétisent. 

    Donc cette année, ce ne sont pas moins de 6 nouveaux projets dans lesquels je me lance avec des collègues extraordinaires ! Je ne vais pas tout détailler ci-dessous car 2 ont quelques particularités de plus : une implication importante de ma part, une organisation assez lourde et une envie de les détailler plus dans des articles à venir (et puis il faut que j'ai l'autorisation des collègues).

    En tout cas, ces projets ont tous des points communs :

    - l'implication des élèves dans leurs apprentissages , assurant de fait une meilleure maitrise des notions abordées

    - le réinvestissement des savoirs dans des situations réelles (de communication, de création ou de partage)

    - l'ouverture de la classe sur le monde extérieur :  vers d'autres écoles, d'autres niveaux scolaires, d'autres régions, d'autres pays, d'autres personnes ...

     Voici donc les 4 premiers projets 

     #MathsEnVie

    Il s'agit d'un projet lancé par Carole Cortay et Christophe Gilger (@ClasseTice) qui propose

     - d'Ancrer les mathématiques au réel  afin d’améliorer la compréhension en résolution de problèmes.

    - Développer la perception des élèves sur les objets mathématiques qui nous entourent.

    et ceci en travaillant en français et maths sur la compréhension mais aussi création par les élèves de problèmes impliquant des données numériques issues de la vie courante.

    Cliquez sur l'image pour accéder à la présentation 

    Mes projets pour l'année en cours

    Le projet et les activités mises en route sont présentés ici mais cette année , toutes les classes qui le souhaitaient pouvaient aller plus loin en créant un partenariat entre classes pour organiser des échanges.

    Ainsi, ma classe a commencé à travailler avec une classe  du Var. Chaque binôme s'organise comme il l'entend vis à vis de ses programmations, progressions, envies ou difficultés des élèves dans le travail sur la compréhension en problèmes. A chaque période, les 2 classes vont échanger autour du thème retenu en s'envoyant des problèmes créés par les élèves à partir de données numériques récoltées par la classe.

    Pour cette première période, nous avons fait le choix avec ma collègue de travailler sur le tri des données dans les problèmes afin de cibler ce qui est utile et nécessaire. Cela a aussi été l'occasion de travailler sur le choix de l'opération pour la résolution.

    Voici quelques exemples : 

     

    Intérêts  :  

    - les élèves étant les concepteurs de A à Z des problèmes (recherche des images ou fabrication, conception des énoncés et correction des réponses de l'autre classe), ils accèdent à beaucoup d'implicites de la résolution de problèmes et se retrouvent plus à l'aise dans la compréhension des autres situations.

    - le fait de créer plusieurs problèmes à partir d'une image fait que le principe de l'énoncé est mieux compris car chaque information est utile ou non. Ainsi, les élèves se sont amusés à créer plusieurs énoncés pour une image et mes CM2 ont réécrit des énoncés afin de varier les types de calcul pour répondre. 

     

    #ClémentAplati17

    Ce projet génial consiste à réaliser des échanges entre classes en se basant sur le roman Clément Aplati (Flat Stanley en anglais). Il est mis en place par des classes du monde entier et a été proposé cette année sur twitter via le compte géré par Isabelle Watrinet

    On lit le livre en classe puis on fabrique un "Clément" qu'on va envoyer visiter une autre classe à la découverte de l'école, la ville ou la région. Ce "Clément " est envoyé par la poste une partie de l'année puis reviendra en fin d'année pour découvrir tout ce qu'il aura fait. Pour en savoir plus voici le document explicatif.

    Mes projets pour l'année en cours

    Intérêts  :  

     - projet pluridisciplinaire (ou carrément dans toutes les disciplines car on peut tout partager avec nos "Cléments" : lecture en anglais, écriture de l'aplatissement, récit de ce qu'il découvre dans notre classe, travail en géographie sur notre quartier, ville, région...) Il n'y a aucune limite et les échanges entre enseignants qui participent alimentent les idées de ce que l'on peut faire avec.

    - la motivation des élèves est décuplée sur nombre des activités que l'on peut mettre en place en classe. Souvent, on veut faire le bilan ou garder une trace d'une sortie, une activité mais les élèves rechignent car ils ne voient pas trop l'intérêt. Là, ce sont eux qui proposent d'écrire et de prendre une photo pour raconter ce que l'on fait afin de l'envoyer à l'autre classe. 

    - notre classe découvre des régions ou pays plus ou moins éloignés, des fonctionnements proches ou différents, des pratiques diverses et cela stimule leur curiosité. 

     #TweetduJour

    L'an dernier, lorsque j'ai commencé ma Twittclasse, mes élèves suivaient peu ce que faisaient les classes auxquelles nous étions abonné et il y avait très peu d'échanges sur des travaux présentés ou des sujets qui pouvaient passionner les élèves. Cette année, à l'initiative d'un collègue qui faisait déjà cela auparavant, plusieurs classes travaillent à 2 en s'envoyant systématiquement 3 tweets tous les jours. 

    Ces 3 tweets sont écrits à tour de rôle par chaque élève de la classe et ils suivent un thème/une contrainte durant toute une période. Ainsi, durant cette première période, mes élèves ont échangé avec une classe de CE1-CE2 autour la présentation individuelle (#Bonjour + une explication sur une chose personnelle), de la présentation de la classe ou de l'école (#DansMon Ecole + une explication sur une activité, un outil, un matériel de la classe ou de l'école) et en numération (#Devinombre où on propose de faire deviner un nombre à partir d'une devinette visuellle ou textuelle pour le découvrir).

    Programme prévu et proposé par Xavier Racine 

    Mes projets pour l'année en cours

    Intérêts : 

    - tous les élèves participent à la twittclasse en devant produire des écrits courts et respectueux des thèmes imposés. 

    - les élèves lisent avec attention les tweets de l'autre classe ou de celles utilisant ces balises et donc interagissent plus. Il y a souvent réponse à une explication, correction parfois d'un travail, ou demande d'en savoir plus. En outre, tous ces travaux renforcent des compétences de production écrite mais aussi dans d'autres domaines comme la numération.

    Conjuguez vos talents ! 

     Un collègue de lycée de Côte d'Or, Mickael BERTRAND, m'a proposé de faire des échanges via twitter entre nos 2 classes. Je ne voyais pas du tout ce qu'on pouvait bien faire avec des lycéens mais il a développé une idée déjà mise en place par quelques classes : des échanges asymétriques.

    En fait, mes élèves travaillant sur la maitrise de la langue écrite et notamment la réalisation d'outils pour corriger les fautes d'orthographe dans la cadre de Twictées, ils réalisent des twoutils pour corriger des copies de lycéens et en retour ceux-ci peuvent répondre à mes élèves sur les contenus des copies en Histoire Géographie qui sont d'un niveau de lycée et donc pas très clair pour mes CM. 

    Cliquez sur l'image pour accéder à l'article sur le projet !

    Mes projets pour l'année en cours

     Intérêts :

    - favorise les échanges interdegré, les élèves sont très fiers de pouvoir corriger des grands mais aussi de découvrir des sujets qui sont traités au lycée.

    - les élèves s'investissent dans les corrections puisqu'elles servent à "quelque chose" (selon la parole d'un élève) et donc l'air de rien ancrent d'autant plus les outils qui leur permettront d'éviter ces fautes ensuite.

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Octobre à 21:07

    Heureux de voir que M@ths en-vie fait partie de tes projets de l'année !

    Bonne découverte, en espérant que ce dispositif permette à tes élèves de voir le monde qui les entoure avec un regard mathématique et qu'il leur permette également de mieux s'engager dans la résolution de problèmes.

      • Lundi 23 Octobre à 21:12

        C'est déjà bien parti !   Merci pour le message

    2
    Mardi 24 Octobre à 17:37

    Wahou ! Que de supers projets !

    J'ai déjà participé au projet Clément Aplati et cela avait été un riche expérience.

    Bravo et bonne continuation !

      • Mardi 24 Octobre à 17:41

        merci. Au fait belle photo samedi dernier

      • Mardi 24 Octobre à 17:42

        Héhé ! Tu as vu ?! Belle photo et belle journée ^^ J'aurais adoré faire ta rencontre ! 

         

    3
    Mardi 24 Octobre à 17:58

    cela avait l'air super sympa ! Ce sera peut être pour une prochaine fois (on m'avait pas invité) ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :