• Au mois de juillet dernier, on a parlé de 2 nouveaux parcours obligatoires dans la scolarité des élèves : le parcours d'EMC avec 1h par semaine et le parcours artistique et culturel.

    On a entendu parler du premier depuis le début de l'année via la DASEN , l'IEN ou les conseillers péda même si le mot parcours a été mis un peu de côté au profit d'actions d'éducation morale et civique. Notre IEN a été plutôt cool en nous conseillant de commencer par les règlements de classe avant tout autre chose.

    Par contre, l'autre parcours, rien ! Pas une ligne trouvée sur les infos éducatives, les blogs ou même dans les notes de service. Il y a juste une trace dans le BO.

    La classe, l'oeuvre !

    Et puis, il y a quelques semaines, nous avons été contacté par le Musée municipal de notre ville. Il nous est proposé d'associer (sous forme de jumelage) les 2 établissements sur un projet de 3 ans. Toute l'équipe était enthousiaste sachant que ce projet comblerait une bonne partie de la rédaction de notre prochain projet d'école. 

    A cette occasion, parmi les activités ou ressources sur lesquelles on pourrait s'appuyer ou même proposer, une action nous a été présentée : LA CLASSE, L'OEUVRE !

    Il s'agit de travailler avec un musée proche de notre école sur une oeuvre du patrimoine local, de la faire découvrir aux élèves qui devront proposer une médiation ( présentation orale, mise en scène, cartel, livret-découverte avec questionnaire-jeu, ...) en prévision de la Nuit des Musées au mois de mai 2016.

     Voici une vidéo présentant le concept : 


    Nuit européenne des musées 2015 : "La classe, l... par culture-gouv

    Pour ceux que cela pourrait intéresser, je mets à disposition en bas le document où trouver tous les éléments pour participer, sinon voici les éléments à savoir pour se lancer : 

    1. Trouver un musée proche de son école (tous les musées peuvent participer, c'est une de leurs obligations ). Cliquez sur l'image pour accéder à un moteur de recherche des musées de France.

    La classe, l'oeuvre !

    2. Se mettre d'accord avec le Musée sur l'oeuvre et le type de travail entrepris. Pour ma part, je vais travailler sur une peinture de notre ville durant la bataille de 1870 (soit de la géographie, de l'histoire, des arts, ...) et je pense que les élèves vont produire un livret découverte-jeu qui pourra être utilisé par d'autres classes qui viennent au Musée (on complétera sûrement pas une ressource numérique).

    3. S'inscrire via la musée au dispositif d'ici fin décembre 2015.

    4. Prévoir le travail de découverte, analyse, productions avec les intervenant du Musée et mettre en ligne le projet sur Canopé avant une restitution pour la Nuit des Musées.

    En cas de question ou pour en savoir plus sur le sujet, il y a dans le document de présentation du Ministère la liste de tous les référents académiques CULTURE et ARTS. 

    La classe, l'oeuvre !

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Comme tous, je suis sous le choc depuis hier soir.

    Parler en classe du 13 novembre lundi matin

    Affiche réalisée par LES CARTONS

     

    Et puis, cet après-midi, je me suis mis à penser à ma classe lundi matin. J'ai trouvé grâce à CLASSETICE des idées ou ressources pour me préparer aux retours, questionnements ou ressentis des élèves. J'avais un peu hésité en janvier, ne sachant pas trop quoi faire.

    Pour ma part, je vais :

    - demander si des élèves souhaitent s'exprimer (de quelque manière que ce soit)

    - leur proposer d'expliquer via une vidéo (1 jour 1 actu) ce qu'est le terrorisme

    Parler en classe du 13 novembre lundi matin

    - revenir sur l'image de Marianne qui pleure et ce que cela leur évoque

    - prendre le temps si cela est nécessaire d'essayer de parler des circonstances via l'article du Petit quotidien

    Parler en classe du 13 novembre lundi matin

     En outre, Leparisien.fr annonçait samedi que les journaux Petit Quotidien et Mon quotidien seraient gratuitement proposés en ligne dès dimanche soir.

    Et aussi (merci Isac), des outils collège à connaitre et peut être utiliser : 

    http://lewebpedagogique.com/lapasserelle/2015/11/14/emc-4eme3eme-par-qui-notre-liberte-est-elle-menacee/

    - finir par réfléchir sur cette affiche et cette citation de Martin Luther King.

    Parler en classe du 13 novembre lundi matin

     

    Voici le fichier Activinspire de ces travaux : 

    Parler en classe du 13 novembre lundi matin

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Avec l'entrée en vigueur de l'EMC, l'obligation d'annexer au règlement de l'école LA CHARTE DE LA LAICITE est apparue. 

    A notre réunion de rentrée des directeurs, notre Inspecteur nous en parlé sans pour autant rentrer dans le débat horaire ou disciplinaire. Il a insisté sur le fait que faire signer aux familles ce document pour vérifier sa lecture en plus d'un règlement ne semblait pas approprié. Il a donc préconisé de travailler au préalable en classe dessus pour que les élèves comprennent un peu ce document et que ce travail puisse avoir un vrai sens pédagogique.  En outre, il a insisté sur le travail autour du règlement de classe qui était un outil très intéressant pour faire vivre en classe les valeurs républicaines. Je vais donc logiquement m'y atteler par le biais du travail coopératif qui correspond parfaitement. 

    Et la laïcité dans tout ça !

    Notre conseil de maitres a donc décidé de ne pas le mettre en annexe. Par contre, chaque enseignant devra d'ici la réunion d'information aux familles  travailler en classe sur cette charte pour terminer par une présentation sommaire lors de cette réunion. Ainsi, les familles se verront remettre la charte pour la signer après en avoir déjà parlé.

    Je propose ci dessous quelques outils sur le sujet et un fichier TBI flipchart que je vais utiliser en classe.

    Mon déroulé de séance

    Je ne mets pas de fiche de préparation (qui à mon avis est assez personnelle) mais le déroulé :

    - lecture individuelle de la charte

    - lecture collective avec recensement des mots complexes au tableau (qui seront expliqués au long de la séance)

    - visionnage de la vidéo 1 jour 1 actu sur la laïcité, expliquant clairement les éléments importants

    - discussion sur les mots notés à partir des éléments apportés

    - travail de groupe sur 3 articles pour essayer de reformuler simplement ce qui est indiqué en s'imaginant l'expliquer à des élèves de CE

    - mise en commun pour définir en écriture collective les différents articles  de manière simple (ou groupes d'articles)

    - présentation et lecture de la Charte de la Laïcité expliquée aux enfants (Ligue de l'enseignement) avec  comparaison avec les propositions de la classe

    - affichage de cette charte en classe avec en regard les propositions de la classe

     

    Le fichier flipchart

    Et la laïcité dans tout ça !      et lePDF du flipchartEt la laïcité dans tout ça !

    La vidéo

    Et la laïcité dans tout ça !

    C'est quoi la laïcité ? from Milan Presse - Editions Milan on Vimeo.


    La laïcité à l'école : le clip par EducationFrance

    La Charte version Education Nationale

    Et la laïcité dans tout ça !

    La Charte expliquée aux enfants (Ligue de l'enseignement)

    Et la laïcité dans tout ça !

     

    Pin It

    10 commentaires
  • Avec mes CM, j'ai toujours fonctionné avec un petit cahier de leçons regroupant le français et les maths. Le format me convenait et je trouvais qu''avoir toutes les leçons dans un cahier facile à transporter était un atout. Néanmoins, j'ai toujours eu du mal à partager correctement ce cahier entre les 2 matières en tenant compte du nombre de leçons mais aussi parfois de l'écriture des élèves.

    J'avais envie de renoncer à cet outil pratique pour un classeur qui règle certains problèmes mais en pose à mon avis beaucoup d'autres...

    Pages de Sommaire du cahier de leçons

    Et puis, avant la rentrée 2014, la nouvelle collègue qui assurait ma décharge, Céline, est venue avec une idée toute simple et pratique qui règle les problèmes : UN SOMMAIRE DU CAHIER DE LECONS ! C'est une idée toute simple (comment ne pas y avoir pensé plus tôt) qu'elle avait prise dans une classe où elle effectuait une décharge les années précédentes.

     

    Le principe de fonctionnement est le suivant :

    - le sommaire est constitué de 2 pages, la première indiquant les codes (GR ORTH CONJ,...) et couleurs pour les leçons (rouge en français et vert en maths)

    - avant le début d'année, on imprime pour chaque élève la page 1 du sommaire  et plusieurs exemplaires de la page 2 (7 pour moi) et on agrafe le tout en haut à gauche

    - on distribue ce sommaire avec chaque cahier de leçons et on le fait coller sur la première page

    - on fait numéroter au crayon à papier toutes les pages du cahier

     

    Pages de Sommaire du cahier de leçons

    Ainsi à chaque leçon : 

    - on détermine avec les élèves le code de la leçon (c'est une idée de métier). Exemple : GR1  pour la première leçon de grammaire

    - on fait coller la leçon et les élèves mettent le titre avec la bonne couleur  (attention à essayer d'utiliser au tableau la bonne couleur)

    - on fait compléter la ligne du sommaire aux élèves (toujours en couleur ) avec la page du cahier, le code, le n° de la leçon dans le code et enfin un titre (parfois raccourci).

    Voici un exemple : 

    Pages de Sommaire du cahier de leçons

     

    Le document à télécharger est ici :

    Pages de Sommaire du cahier de leçons

     

     

    Pin It

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique